BFMTV

Crash de l'A320: la catastrophe aérienne la plus meurtrière en France depuis 33 ans

Un DC-10 de Turkish Airlines s'écrase près d'Ermenonville (Oise) le 3 mars 1974, faisant 346 morts.

Un DC-10 de Turkish Airlines s'écrase près d'Ermenonville (Oise) le 3 mars 1974, faisant 346 morts. - AFP

Le crash de l'Airbus A320 de Germanwings et ses 148 victimes est la catastrophe aérienne la plus meurtrière en France depuis plus de 30 ans.

Le crash de l’A320 de la compagnie Germanwings constitue la troisième catastrophe aérienne la plus meurtrière de l’histoire sur le sol français. L’avion qui reliait Barcelone à Düsseldorf s’est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence avec 148 personnes à son bord. Les conditions de l’accident laissent peu d’espoir quant à la survie des passagers de l’appareil, comme l’a expliqué le Premier Ministre Manuel Valls.

Cette catastrophe est la plus meurtrière sur le territoire français depuis le 1er décembre 1981 où le crash d’un DC-9 de la compagnie yougoslave Inex Adria en provenance de Ljubljana (Slovénie) dans les montagnes corses, près d’Ajaccio (Corse-du-Sud), avait fait 180 morts. 

A ce jour, l’accident aérien le plus grave jamais survenu en France reste le crash d’un DC-10 de Turkish Airlines assurant la liaison Istanbul-Paris-Londres le 3 mars 1974. Peu après son décollage de Paris, la porte de la soute de l’appareil s’était inopinément ouverte. L’avion s’était écrasé près d’Ermenonville, dans l’Oise, provoquant la mort de 346 personnes.

François DE LA TAILLE avec AFP