BFMTV

Ces Français qui ont blanchi l'argent d'El Chapo à leur insu

L'arrestation du baron de la drogue El Chapo le 22 février dernier au Mexique

L'arrestation du baron de la drogue El Chapo le 22 février dernier au Mexique - -

Pensant placer leur capital via des sites spécialisés, des milliers de Français l'ont en fait confié au célèbre narcotrafiquant mexicain arrêté le 22 février.

Une arnaque à la Madoff. Des milliers de Français, qui pensaient placer leur argent sur des sites internet spécialisés, auraient en fait blanchi sans le savoir les revenus d'El Chapo, le baron mexicain de la drogue, arrêté le 22 février dernier, après treize ans de cavale. Rencontre avec Jean, une des victimes.

Des rendements alléchants

Il a perdu plus de 40.000 euros. Pourtant habitué des placements financiers, Jean avait investi la somme sur un site internet spécialisé dans le marché des devises étrangères. Celui-ci promettait des rendements très alléchants: jusqu’à 20% d’intérêt par mois.

Mais la bonne affaire tourne mal lorsque Jean essaie de récupérer son capital."Le message de la société à notre égard était le suivant: les capitaux n’étaient plus disponibles à cause d’une enquête que menaient les Etats-Unis sur tous les montages financiers de ce genre", se souvient Jean.

Certains ont investi jusqu'à 700.000 euros

Mais cette arnaque n’est que le petit bout de l’histoire. Celui qui la complète, c’est Joaquin Guzman, alias El Chapo. Caïd parmi les caïds au pays des narcotrafiquants, il a été arrêté le week-end dernier au Mexique après treize ans de cavale.

L’homme dont la tête était mise à prix aux Etats-Unis, blanchissait l’argent du trafic de cocaïne et de marijuana via des sociétés financières, dont celle où Jean avait placé son argent…

Un argent que l'épargnant compte bien retrouver. "Maintenant que l’on sait qui c’est, on va pouvoir trouver ses réseaux, et débloquer l’argent qui se trouve sur des comptes américains. Car cet argent, on le sait, appartient aux investisseurs", souligne-t-il.

Certaines victimes avaient investi jusqu’à 700.000 euros sur ces sites.