Attentat raté à Notre-Dame: Inès Madani, l'une des suspectes, jugée pour avoir incité des départs en Syrie

justice
 

Inès Madani, l'une des suspectes dans l'attentat raté de Notre-Dame-de-Paris, est jugée ce mercredi par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir animé des conversations sur la messagerie cryptée Telegram. Elle est soupçonnée d'avoir encouragé des départs vers la Syrie.

Votre opinion

Postez un commentaire