BFMTV

Attentat de Charlie Hebdo: Peter Chérif, jihadiste proche des frères Kouachi, arrêté à Djibouti 

Un vétéran du jihad, proche des frères Kouachi et en fuite depuis 2011, a été arrêté à Djibouti il y a quelques jours.

Le jihadiste Peter Chérif, proche des frères Kouachi, a été arrêté à Djibouti il y a plusieurs jours et a été remis aux mains des autorités de Djibouti, selon nos informations. Il devrait être remis aux autorités françaises prochainement, mais n'est pas encore en cours d'extradition. 

Peter Chérif, 36 ans, est un vétéran du jihad. Abou Hamza de son pseudo, il est l'un des terroristes les plus recherchés au monde, il était en fuite depuis 2011 et membre de la filière jihadiste des Buttes-Chaumont, présente à Paris à la fin des années 1990.

Un membre de la fillière des Buttes-Chaumont

Peter Chérif, "c'est un pan de l'histoire française" explique sur notre antenne Matthieu Suc, journaliste à Mediapart. "Par ses faits d'armes, il devient une personnalité majeure de l'équipe des Buttes-Chaumont et des jihadistes français en général".

"Au début des années 2000, lors de l'insurrection en Irak après l'invasion américaine, des jeunes issus des Buttes-Chaumont vont se rendre là-bas sous l'impulsion d'un premier jihadiste qui s'appelle Boubaker El Hakim. Peter Chérif, lui, va être le deuxième ou le troisième à le rejoindre" retrace le journaliste.

Le jihadiste "va être capturé à un moment par les forces irakiennes, il s'évadera lors d'une évasion rocambolesque", avant d'être remis à la justice française, et de s'échapper une nouvelle fois à la veille de son procès en janvier 2011. Il se rend alors au Yémen, où il combat dans les rands d'Al Qaïda dans la péninsule arabique où il est un temps rejoint par son ami Saïd Kouachi. 

Une fois que Peter Chérif aura posé le pied sur le sol français, les enquêteurs français vont essayer de déterminer d'éventuelles implications dans les attentats de Charlie Hebdo, en janvier 2015.

Mélanie Bertrand avec Jeanne Bulant