BFMTV

Affaire Vincent Lambert: son épouse Rachel est "extrêmement malheureuse", confie son avocat

Rachel Lambert à la CEDH en juin 2015.

Rachel Lambert à la CEDH en juin 2015. - PATRICK HERTZOG / AFP

L'avocat de Rachel Lambert, l'épouse de Vincent Lambert, quadragénaire tétraplégique en état végétatif depuis 2008, a fait savoir que sa cliente souhaitait engager une procédure contre l'État et qu'elle avait porté plainte contre X, après les scènes de liesse de l'avocat des parents de Vincent Lambert lundi.

Alors que la cour d'appel de Paris a ordonné lundi soir la reprise des traitements de Vincent Lambert, qui a été effective ce mardi matin, l'avocat de son épouse, Rachel Lambert, confie ce mardi à BFMTV que celle-ci est "extrêmement malheureuse" et qu'elle souhaite "engager une procédure contre l'État".

Rachel Lambert est engagée dans une bataille judiciaire depuis plusieurs années contre les parents de Vincent, son mari tétraplégique en état végétatif depuis un accident de voiture il y a plus de 10 ans. Ces derniers refusent catégoriquement l'arrêt des traitements de leur fils, alors que son épouse y est favorable, tout comme le neveu de Vincent Lambert et plusieurs de ses frères et soeurs.

À l'annonce de l'arrêt des traitements lundi, celle-ci s'était dite sur RTL "soulagée" et avait lancé un appel à "la dignité". Mais lundi soir, la cour d'appel de Paris a annoncé que les traitements allaient reprendre.

Rachel Lambert veut "engager une procédure contre l’État"

"Nous sommes dans l’attente d’un éventuel pourvoi en cassation, mais c’est à l’hôpital de Reims de prendre la décision", a fait savoir Me Francis Fossier, l'avocat de Rachel Lambert, à BFMTV ce mardi soir. "Nous souhaitons engager une procédure contre l’État français, c’est à lui de se défendre et d’expliquer comment (il a pu) prendre cette décision sans entendre la tutrice et la co-tutrice", poursuit-il, qualifiant cette décision de "très étonnante".

L'avocat indique à BFMTV avoir "porté plainte contre X" et a jugé "très choquantes (...) les vidéos diffusées et les propos relayés mardi par les avocats des parents de Vincent Lambert". François, le neveu de Vincent Lambert, s'était lui-aussi dit scandalisé par les images "obscènes" de liesse devant les caméras de télévision lundi soir.

"Nous sommes choqués par les réactions de liesse"

"Nous sommes choqués par les images et réactions de liesse observées hier soir. Nous ne souhaitons même pas les commenter", a-t-il affirmé, avant de préciser que Rachel était "extrêmement malheureuse" et qu'elle était "désormais rentrée chez elle se reposer". "Je n’ose même pas imaginer ni commenter ce que Vincent penserait s’il était conscient de tout cela. C’est un degré d’indignité insupportable qui est atteint. Tout cela n’est que mensonge", a ajouté le conseil.

"Les médecins sont des professionnels très compétents; si Rachel et les médecins pensaient un instant que Vincent pouvait être conscient et communiquer avec eux, on ne livrerait pas ce combat", a-t-il défendu. 

Charlotte Onfroy-Barrier avec Jeanne Bulant