BFMTV

Affaire Laetitia Perrais: Tony Meilhon donne une nouvelle version des faits

Tony Meilhon face à la cour d'assises pour le premier jour de son procès, le 22 mai 2013.

Tony Meilhon face à la cour d'assises pour le premier jour de son procès, le 22 mai 2013. - -

Mercredi s'ouvrait le procès de Tony Meilhon, à Nantes. L'accusé du meurtre de Laetitia Perrais, tuée et démembrée en 2011 près de Pornic, a surpris la cour. Il a évoqué un complice. Une version qui peine à convaincre.

Un coup de théâtre. C'est en voyant la douleur du père de Laetitia à la télévision que Tony Meilhon aurait décidé de révéler sa nouvelle version des faits. La vérité, affirme-t-il. Mais ce nouveau récit propose une version bien différente de celle qu'il a livrée ces deux dernières années.

A la barre de la cour d'assises de Loire-Atlantique, mercredi, pour le premier jour de son procès, l'accusé a en effet reconnu avoir eu un accident de voiture avec Laetitia Perrais.

Coups de couteau post mortem

Puis il enveloppe son corps dans une bâche, l'enferme dans le coffre de sa voiture, ce qui provoque son décès. Tony Meilhon affirme lui avoir porté des coups de couteau mais post mortem. Il explique avoir ensuite essayé de démembrer le corps et, pour la première fois, évoque la présence d'un complice mais refuse d'en révéler l'identité.

L'accusé reconnait avoir jeté des morceaux du corps de Laetitia à Lavau-sur-Loire, dans un plan d'eau. Des déclarations qui ont laissé sceptique la famille de la victime.

Pour la seconde journée du procès, ce jeudi, la cour d'assises se penche maintenant sur la personnalité de Tony Meilhon: son enfance difficile, la violence au sein de sa famille. Sa mère et son frère sont appelés à la barre dans l'après-midi.


A LIRE AUSSI:

>> Meilhon: "J'ai essayé de me faire passer pour fou. J'ai menti"