BFMTV

Véronique Sanson et Jacques Perrin parmi les lauréats de l'Académie française

Véronique Sanson aux Francofolies de La Rochelle en 2015

Véronique Sanson aux Francofolies de La Rochelle en 2015 - Xavier Leoty / AFP

La chanteuse Véronique Sanson et le cinéaste Jacques Perrin comptent parmi les 65 lauréats des prix remis jeudi par l'Académie française pour encourager la création, en France et dans le monde.

"Il n'est aucun territoire que l'Académie n'observe et n'encourage, pourvu qu'il fasse intervenir le français", a fait remarquer Jean-Christophe Rufin, directeur en exercice de l'Académie, en remettant les prix attribués cette année par la "Compagnie" créée par le cardinal de Richelieu en 1635.

En présence de tous les lauréats, la remise des prix s'est déroulée au cours de la séance publique annuelle de l'Académie française. Avec l'acteur et réalisateur Jacques Perrin, lauréat du Prix du cinéma René Clair pour l'ensemble de son oeuvre, l'Académie a souhaité récompenser "le parcours exceptionnel d'un homme-orchestre du cinéma français", a dit M. Rufin. Rappelant brièvement la carrière du comédien qui a tourné notamment avec Pierre Schoendoerffer et Jacques Demy et du réalisateur et producteur de documentaires comme Microcosmos ou Océans, Jean-Christophe Rufin a dit avec humour que les Académiciens avaient découvert "son secret" qui est "l'émerveillement".

"Elle laisse une trace lumineuse dans l'histoire de la chanson française"

La chanteuse Véronique Sanson a reçu, quant à elle, la Grande médaille de la chanson française pour l'ensemble de ses chansons. "Elle trop jeune pour qu'on le dise, mais tout le monde le sait (...) cette artiste exceptionnelle laissera une trace lumineuse dans l'histoire de la chanson française", a dit Jean-Christophe Rufin. Elle a empli son oeuvre "d'une émotion inouïe", a ajouté l'Académicien en saluant "une grande artiste".

Chaque année, l'Académie française remet ses prix dans tous les domaines de la culture pourvu qu'ils fassent usage de la langue française. Le prix le plus connu est le Grand prix du roman qui a été attribué début novembre au romancier franco-tunisien Hédi Kaddour (Les prépondérants, Gallimard) et à l'écrivain algérien francophone Boualem Sansal (2084, Gallimard). En juin, l'Académie avait attribué son grand prix de la francophonie à la romancière sénégalaise Aminata Sow Fall, grande voix de la littérature africaine francophone.

La romancière Laurence Cossé a reçu, quant à elle, le Grand prix de littérature. Fondateur il y a 50 ans cette année du théâtre de la commune d'Aubervilliers, Gabriel Garran a, lui, été récompensé de la Grande médaille de la francophonie.

F.M. avec AFP