BFMTV

Un couple gay dans Scènes de ménages? "Ça n'est pas du tout interdit mais ça ne suffit pas en soi"

Claire Chust et Vinnie Dargaud, les derniers acteurs à avoir rejoint "Scènes de ménages"

Claire Chust et Vinnie Dargaud, les derniers acteurs à avoir rejoint "Scènes de ménages" - M6- Cecile Rogue

Les producteurs expliquent pourquoi seuls les couples hétérosexuels sont représentés dans le programme court de M6.

En 10 ans d'existence, Scènes de ménages a renouvelé son casting à plusieurs reprises. Les trois couples d'origine de ce programme court de M6, qui vient de fêter sa première décennie à l'antenne ont été rejoints par trois nouveaux duos au fil des saisons. Six couples en tout, toujours hétérosexuels. Un choix que les producteurs expliquent au Huffington Post:

"C'est une réflexion qui ne quitte jamais Scènes de ménages, elle revient à chaque fois qu'on réfléchit à un autre couple", assure la directrice artistique et productrice Aude Thévenin. "Avec toujours la même problématique: il faut que ça raconte autre chose que ça, il faut que ces gens-là soient à un moment de leur vie qui crée du conflit qui ne soit pas basé que sur leur sexualité."

Elle estime, par ailleurs, que le jeune couple qui s'est récemment ajouté au programme aurait pu être homosexuel: "ça n'aurait pas changé grand chose dans ce qu'on aurait raconté."

"L'homosexualité n'est pas un sujet pour l'instant"

"Ce n'est pas du tout interdit mais ça ne suffit pas en soi", ajoute le producteur Mathieu Laurentin auprès du pure player. "Il faut qu'on trouve l'histoire en creux ou le truc qui fait que ce soit intéressant de parler de l'homosexualité. L'homosexualité n'est pas un sujet pour l'instant."

Et de conclure: "On y réfléchit, ce n'est pas du tout un tabou mais tant qu'on n'aura pas un truc suffisamment bien et satisfaisant, on ne le fera pas."

Interrogé sur Parents, modes d'emploi, programme similaire de France 3 qui met en scène une famille homoparentale depuis la rentrée, il conclut: "On est obligés de réinventer quelque chose de très différent. (...) Il n'y a pas de course à celui qui va mettre le meilleur couple gay à l'antenne le plus rapidement possible."

Benjamin Pierret