BFMTV

TPMP: Cyril Hanouna annonce sa mise en examen

Cyril Hanouna

Cyril Hanouna - Capture d'écran C8

L'animateur a annoncé mardi soir sa mise en examen en raison d'une affirmation de Gilles Verdez sur Les Z'amours, contestée par la société de production de l'émission.

"Je voudrais vous parler d'un truc qui m'est arrivé ce matin." Cyril Hanouna a annoncé mardi soir, en direct, pendant Touche pas à mon poste, sa mise en examen, ainsi que celle de Gilles Verdez. 

"Ce matin, j'ai reçu une lettre. Je me suis dit: qu'est-ce que j'ai encore fait?", a poursuivi l'animateur phare de C8, avant de confier: 

"Ça vient d'une vieille histoire où Gilles Verdez avait parlé du coût de l'émission Les Z'amours. Je vous le dis: on va être mis en examen Gilles Verdez et moi. On va passer devant le tribunal correctionnel. C'est une histoire de ouf. Vous allez halluciner." 

"On est tous en danger"

En cause: une déclaration de Gilles Verdez sur le plateau de TPMP en février 2018. Le journaliste avait en effet affirmé que Les Z'Amours était vendu nettement plus cher à France 2 que son coût de fabrication, suggérant que la production réalisait ainsi une confortable marge. Des chiffres démentis par la suite par France Télévisions et Sony Pictures Television Production France auprès de Jean-Marc Morandini.

Ce sont ces derniers qui ont porté plainte contre Cyril Hanouna et son chroniqueur, selon le récit de l'animateur. Le présentateur a cité sur le plateau la fameuse lettre reçue le matin:

"Monsieur, je vous informe que j'envisage votre mise en examen [...] pour avoir porté des allégations ou imputations de faits portant atteinte à l'honneur ou à la considération de la société Sony Pictures Television Production France."

"Si vous avez été mis en examen pour cette histoire, on est tous en danger", a aussitôt commenté Benjamin Castaldi. Cyril Hanouna assure n'avoir eu aucune relation avec Sony Pictures en deux ans, mais avoir fait un rectificatif à l'époque après les déclarations de Gilles Verdez.

Jérôme Lachasse