BFMTV

Pour s'assurer longévité, Michel Drucker a consulté le médecin de Jeanne Calment

Michel Drucker

Michel Drucker - François Lo Presti - AFP

À 76 ans, le présentateur de Vivement dimanche semble prêt à tout pour rester en forme, comme le confie un médecin.

Des endives, du sport et du repos. C'est, peu ou prou, la recette que suit scrupuleusement Michel Drucker pour s'assurer longévité. Dans un long portrait du Magazine du Monde dédié au présentateur de Vivement dimanche, un médecin qu'il a rencontré revient sur la détermination de l'animateur de 76 ans pour se maintenir en forme.

Le Docteur Allard est un gériatre qui s'est occupé de Jeanne Calment, morte à l'âge de 122 ans en 1997, jusqu'à la fin de ses jours. "Jeanne Calment, ça l'intéressait", explique-t-il à l'hebdomadaire, avant de raconter leur rencontre:

"On s’est vus au Café de l’Alma. Je pensais qu’il avait besoin de considérations générales sur les centenaires pour son livre. En réalité, c’était comme une consultation. Il m’a demandé s’il faisait tout bien comme il faut pour obtenir son diplôme de longévité."

"Faire comme Claude François"

Le magazine détaille les efforts requis: aucun excès, pas de fête, pas d'alcool, beaucoup de sport et, donc, des endives. Ce qui n'est pas grand chose, en comparaison avec les mesures auxquelles Michel Drucker se proposait d'avoir recours:

"Il m’a demandé s’il pouvait faire comme Claude François qui, me dit-il, s’injectait un antivieillissant à base de couilles de taureaux de Roumanie. Je lui ai répondu qu’il n’y a pas de recette miracle."

Et de conclure, dans la perspective où France Télévisions déciderait de se passer de lui: "Vu ce qu’il donne à son métier, s’il ne trouve pas vite autre chose à faire, il mourra."

B.P.