BFMTV

Michel Denisot: "Il n’y a pas de problème avec Maïtena Biraben, enfin à ma connaissance"

Michel Denisot sur Europe 1

Michel Denisot sur Europe 1 - Capture d'écran

L'ex animateur du Grand Journal sur Canal+ a donné son avis sur la nouvelle version de l'émission qu'il a lancé en 2004 et est revenu sur la polémique avec la nouvelle présentatrice du talk-show.

Invité ce mardi matin sur Europe 1, Michel Denisot a évoqué la séquence qu’il présentera lors du Festival de Cannes sur Canal+. Mais à la question de savoir si sa participation au Grand Journal faisait l’objet d’une guerre avec Maïtena Biraben, l’ancien présentateur du programme a assuré qu’il n’en était rien.

"J’ai appris ça se matin, je n’étais pas au courant, a-t-il confié au sujet de la rumeur qui veut que la nouvelle animatrice du talk-show refuse de voir Michel Denisot dans son émission. Je ne l’ai pas appelé (Maïtena Biraben), mais je vais le faire, mais il n’y a pas de problème, on a déjà fait des réunions avec soin équipe de production donc tout va bien, il n’y a aucun lézard dans cette histoire, enfin à ma connaissance en tout cas", a-t-il conclu.

"Je n'ai pas de conseils à donner"

Michel Denisot est enfin revenu, à la demande de Jean Marc Morandini sur les scores très faibles du talk-show depuis plusieurs mois. Celui-ci s’est effectivement dit "un petit peu triste" du peu d’engouement suscité par l’émission qu’il a créée en 2004. "Le contexte a changé. C'est difficile. Je n'ai pas de conseils à donner", a-t-il cependant précisé.

"Quand je suis quelque part, je suis à bloc. Quand je n'y suis plus, je n'y suis plus. C'était pareil quand j'étais au PSG (dont il a été président dans les années 1990, ndlr). J'y étais pendant 7 ans, on a gagné 7 titres. Après, pendant des années, on m'a demandé mon avis, je n'ai rien dit. C'est vrai que ça marchait moins bien. Là, ça marche moins bien aussi. Je souhaite que ça marche, c'est tout. Mais je ne suis pas du tout dans le circuit très franchement", a-t-il rappelé avant de conclure:

"J'espère que ça reviendra. Les émissions ne sont pas éternelles non plus. Le concept qu'on a créé il y a 12 ans est peut-être à revoir (...) Je pense qu'il faut revoir la copie".

R.I