BFMTV

Jacqueline Sauvage: c'était lui ou moi fait un carton d'audience

Muriel Robin sur le tournage de "Jacqueline Sauvage: c'était lui ou moi"

Muriel Robin sur le tournage de "Jacqueline Sauvage: c'était lui ou moi" - Twitter - @yves_renier

Le téléfilm retraçant le procès de Jacqueline Sauvage, condamnée pour avoir tué son mari violent avant d'être graciée, a battu des records d'audience lundi soir sur TF1.

Les téléspectateurs ont répondu présent pour le téléfilm-événement Jacqueline Sauvage: c'était lui ou moi sur TF1. Ce lundi soir, la Première chaîne était aussi la première sur les audiences, avec une moyenne de 7,67 millions de téléspectateurs, soit une part d'audience de 33,5 %, selon les chiffres de Médiamétrie. Un record pour une fiction française depuis 2015, a salué la chaîne dans un communiqué mardi.

Le téléfilm en deux parties a donc largement dominé les audiences, puisque M6, sur la deuxième marche du podium avec L'Amour est dans le pré, a réuni 3.3 millions de téléspectateurs. La soirée hommage à Aznavour de France 2 a réuni 12% de parts d'audience.

"Un plaidoyer pour ces victimes"

Dans ce long-métrage signé Yves Rénier, Muriel Robin campe celle dont le procès a ému la France et provoqué un débat de société. Devenue pour beaucoup un symbole des victimes de violences conjugales, son histoire avait suscité une forte mobilisation mais également divisé l'opinion. Condamnée en 2014 pour avoir tué son mari violent, Jacqueline Sauvage a été graciée en 2016 par François Hollande. Dimanche, Muriel Robin revenait sur sa rencontre avec la mère de famille sur BFMTV: 

"Il ne fallait pas que je me trompe quand j'ai dit à Yves Rénier 'Jacqueline Sauvage, c'est moi. Et oui, je vais le faire'. Et j'ai eu raison (...) (Ce film), c'est un plaidoyer pour ces victimes sur ce dossier qui est complètement abandonné."

Benjamin Pierret