BFMTV

Injures envers Nadine Morano: Guy Bedos relaxé

-

- - -

Guy Bedos a été relaxé dans l'affaire qui l'opposait à Nadine Morano. L'humoriste était accusé d'injures envers l'eurodéputée des Républicains. Il était poursuivi pour l'avoir notamment traité de "conne" lors d'un spectacle. Le tribunal de Nancy a estimé qu'il était resté dans "la loi du genre" en tant qu'humoriste, et qu'il n'avait "pas dépassé ses outrances habituelles" lorsqu'il avait insulté Nadine Morano.

"Nadine Morano a été élue ici à Toul? Vous l'avez échappé belle! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle conne!" avait notamment lancé l'artiste sur scène, entre autres injures à l'intention de l'élue. A l'audience, le 7 septembre, le procureur Pierre Kahn avait estimé que "la limite (avait) été franchie" lors de ce spectacle.

Ces poursuites pour "injure publique" étaient passibles d'une amende maximale de 12.000 euros. Guy Bedos et Nadine Morano s'étaient croisés à l'audience, mais cette dernière avait refusé de serrer la main que lui tendait l'humoriste, en arguant qu'ils n'étaient "pas au théâtre". Guy Bedos avait récusé toute misogynie, tandis que l'élue l'accusait de lui vouer une "animosité personnelle".

la rédaction avec AFP