BFMTV

iTELE: "vive préoccupation" du CSA quant à "la pérennité de la chaîne"

La rédaction d'iTELE est en grève depuis ce lundi 17 octobre

La rédaction d'iTELE est en grève depuis ce lundi 17 octobre - Kenzo Tribouillard - AFP

Dans un communiqué, le CSA a fait part de son inquiétude vis-à-vis de la situation que traverse actuellement la chaine d'informations en continu du groupe Canal+.

Quatre jours de grève à iTELE. De nombreuses interrogations pour la rédaction de la chaîne info du groupe Canal+ après l'arrivée de Jean-Marc Morandini à l'antenne. Et désormais les inquiétudes du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel.

Dans un communiqué publié ce jeudi 20 octobre, le CSA a témoigné de sa "vive préoccupation quant à la pérennité de la chaîne" et "pour le développement de l'information en continu". Celui-ci annonce avoir reçu "à sa demande" les responsables du Groupe Canal+ plus afin d'évoquer la situation que traverse actuellement iTELE. Le régulateur a auditionné Jean-Christophe Thiéry, le numéro 2 de Canal+.

"Une disproportion des enjeux"

"Le CSA a insisté sur la disproportion entre les enjeux liés à l’avenir de cette chaîne qui suppose un engagement au service d’un projet collectif clair et ceux propres à la situation individuelle d’une personnalité des médias," est-il écrit, faisant alors référence, sans le nommer, à Jean-Marc Morandini, dont l'arrivée au sein de la chaîne à entraîner la grève des journalistes de l'antenne.

Jean-Marc Morandini a fait ses débuts sur iTELE ce lundi 17 octobre avec son émission média Morandini Live alors que l'animateur est actuellement sous le coup d'une mise en examen pour "corruption de mineurs". Ce jeudi, une rencontre a eu lieu entre la direction de la chaîne et la rédaction. Celle-ci n'a permis "aucune avancée" selon un des journalistes présents.

Fabien Morin