BFMTV

Pourquoi la police britannique s'intéresse à la demi-soeur de Meghan Markle

Samantha Markle et sa demi-soeur Meghan ne se sont pas vues depuis dix ans.

Samantha Markle et sa demi-soeur Meghan ne se sont pas vues depuis dix ans. - Capture d'écran ITV - Dominic Lipinski - AFP - Montage BFMTV.com

Scotland Yard considère que Samantha Markle fait "une fixation" sur sa demi-soeur, la duchesse de Sussex.

"On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille"... comme Maxime Le Forestier, Meghan Markle pourrait entonner le refrain de Né quelque part. La duchesse de Sussex se passerait sans doute bien des démonstrations d'affection de son encombrante demi-soeur, Samantha. Des démonstrations suivies de près par Scotland Yard, à en croire le Sunday Times

La police l'a ainsi fichée depuis son tonitruant passage à Buckingham pour rencontrer sa soeur. En octobre dernier, Samantha Markle s'était en effet rendue devant le palais, en fauteuil roulant, demandant à rencontrer la duchesse. Elle avait été refoulée. 

Risque pour la réputation

Depuis cet incident, l'Américaine figure sur la liste des personnes susceptibles de porter atteinte à la famille royale. La demi-soeur de Meghan Markle présente un risque, non pas pour la sécurité des proches de la reine, mais pour leur réputation, estime ainsi la police. La protection rapprochée de la duchesse pense que Samantha Markle fait "une fixation".

"Fake news", a commenté la demi-soeur de Meghan Markle sur Twitter. "C'est ridicule, je suis dans une chaise roulante, je vis sur un autre continent et je plaide pour notre père. Arrêtez vos mensonges ou vous serez poursuivis."

Depuis que Meghan Markle est entrée dans la lumière en épousant le prince Harry, sa famille américaine a peu brillé par sa discrétion et sa dignité. Le père de la mariée, qui était l'un des rares membres de la famille à avoir été invité à la fastueuse cérémonie à Windsor en mai dernier, avait finalement dû renoncer au voyage pour raisons de santé. 

Samantha Markle n'était pas invitée. Ce qui ne l'a pas empêché de se répandre dans les médias, et d'annoncer la publication d'un livre, intitulé Le journal de la soeur de la princesse aux dents longues.

"La duchesse difficile"

La duchesse est également en froid avec son père et ne répond plus à ses messages. Thomas Markle, âgé de 74 ans, multiplie depuis l'été les appels dans les tabloïds ou à la télévision, ce qui n'est pas forcément la tactique idéale pour s'attirer les faveurs de Buckingham. 

Par ailleurs, la lune de miel entre la duchesse et la presse britannique est terminée. Les tabloïds la surnomment désormais "la duchesse capricieuse" (Duchess difficult), à la suite de plusieurs démissions parmi le personnel qui l'entoure. 

Magali Rangin