BFMTV

Le prince Charles s'invite sur scène pour jouer Hamlet face à Benedict Cumberbatch et Judi Dench

Le Prince Charles déclame le célèbre "Être ou ne pas être" de William Shakespeare, le 23 avril 2016.

Le Prince Charles déclame le célèbre "Être ou ne pas être" de William Shakespeare, le 23 avril 2016. - Capture d'écran BBC

Le fils de la reine Elizabeth II a surpris le public du Royal Shakespeare Theatre en montant sur scène aux côtés des comédiens Judi Dench, Ian McKellen et Benedict Cumberbatch pour déclamer la fameuse tirade "Être ou ne pas être" à l'occasion du 400e anniversaire de la mort de William Shakespeare.

Un talent caché pour le prince Charles? Ce samedi 22 avril, l'héritier au trône a créé la surprise en montant sur scène pour jouer Hamlet aux côtés des comédiens britanniques les plus en vue, lors d'une représentation dans la ville natale de Shakespeare où des milliers d'admirateurs célébraient le 400e annniversaire de la mort du dramaturge.

Le spectacle, donné au Royal Shakespeare Theatre à Stratford-upon-Avon, dans le centre de l'Angleterre, et célébrant les scènes les plus connues du dramaturge, a été le point d'orgue d'une journée rythmée par du théâtre de rue, des danses, des concerts et des feux d'artifice.

"Je voulais être sûr que ce serait bien fait et amusant"

Le prince Charles, qui assistait à Shakespeare live!, dans la salle, a enjambé l'estrade lors d'une scène consacrée à la manière de déclamer la célébrissime tirade "Etre ou ne pas être" ("To be or not to be" en anglais), ouvrant le monologue d'Hamlet.

"Puis-je dire un mot ?" a demandé Charles, 57 ans, avant de se lancer, auprès des comédiens - Judi Dench, Helen Mirren, Ian McKellen, Benedict Cumberbatch ou Joseph Fiennes - tandis que la représentation était retransmise en direct à la télévision anglaise et dans plusieurs cinémas européens.

"Je savais qu'il serait partant mais je voulais être sûr que ce serait bien fait et amusant", a déclaré Gregory Doran, directeur artistique de la Royal Shakespeare Company.

Couronne de fleurs et parade théâtrale

En ce 23 avril, jour de la Saint George, fête nationale en Angleterre, le prince Charles a aussi déposé une couronne de fleurs sur la tombe du dramaturge en l'église de la Sainte Trinité. "Cela vous rappelle à coup sûr votre propre condition de mortel", a-t-il à cet égard lancé.

Dans la journée, devant plus de 10.000 spectateurs, une parade théâtrale a traversé cette petite bourgade plantée dans la campagne anglaise, pour s'achever à proximité de l'église de la Sainte-Trinité, où se trouve la tombe de l'auteur. C'est aussi au son d'un groupe de jazz de La Nouvelle-Orléans que la ville a entamé son week-end de célébrations en l'hommage du célèbre barde.

F.M. avec AFP