BFMTV

Le Louvre lance des nocturnes gratuites un samedi par mois

Un samedi par mois, Le Louvre est ouvert gratuitement.

Un samedi par mois, Le Louvre est ouvert gratuitement. - CHRISTOPHE SIMON / AFP

Le Louvre met en place des nocturnes gratuites chaque premier samedi du mois. La première édition est organisée ce week-end avec plusieurs animations au programme.

Visiter Le Louvre à la nuit tombée et gratuitement. A partir de ce samedi, Le Louvre crée une nocturne gratuite, le premier samedi du mois de 18 heures à 21h45. Alors que le musée vient de battre son record absolu de fréquentation en 2018 avec plus de 10 millions de visiteurs accueillis, Le Louvre cherche à attirer de nouveaux publics, en particulier les visiteurs franciliens et jeunes.

"La nocturne gratuite du samedi, c’est une manière nouvelle, plus conviviale, de découvrir le Louvre. Je souhaite que ce musée soit un lieu populaire qui rassemble tous les publics autour de l’émerveillement qui peut naître de la rencontre du Beau", explique dans un communiqué Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre. 

Durant ces nouvelles soirées gratuites, il sera possible de visiter librement les ailes Denon et Sully où les visiteurs peuvent admirer les peintures italiennes et françaises, antiquités égyptiennes, grecques, étrusques et romaines ou encore les arts de l'Islam. Parmi les oeuvres phares de ces deux ailes: La Joconde, La Victoire de Samothrace, La Vénus de Milo ou encore Le Scribe accroupi

Coin lecture, jeux de piste et découverte à la lampe torche

L'aile Richelieu sera elle aussi gratuite mais accessible uniquement sur réservation sur la billetterie du musée du Louvre. Des animations y seront proposées au public. Pour la première édition de l'année ce samedi, un espace jeux de société et coin lecture sera installé dans l'aile Richelieu. Tout au long de la soirée des ateliers, présentations inattendues d'oeuvres ou encore des jeux de piste seront proposés au public. La cour Khorsabad, plongée dans la pénombre se découvrira quant à elle à la lampe torche et les cuivres de l'Orchestre de Paris rythmeront la soirée cour Puget. 

Ces nocturnes remplacent les dimanches gratuits d'octobre à mars qui avaient plutôt tendance à profiter aux touristes étrangers, en particulier à l'initiative d'agences touristiques. Le baromètre des publics du musée du Louvre a montré que les dimanches gratuits n'attiraient pas davantage de visiteurs qui viennent pour la première fois que les autres jours. 

Carole Blanchard