BFMTV

Mort de Philippe Ogouz, la voix française de Ken le Survivant, Capitaine Flam et Dustin Hoffman

Ken le Survivant

Ken le Survivant - Toei Animation

Voix de Dustin Hoffman, Bruce Lee, John Travolta ou encore Capitaine Flam, Philippe Ogouz a aussi supervisé la cultissime version française de Ken le Survivant.

Sa voix a bercé la jeunesse des enfants des années 1980 et 1990. Connu pour avoir doublé Dustin Hoffman, Bruce Lee ou encore John Travolta, ainsi que les dessins animés Capitaine Flam et Ken le Survivant, Philippe Ogouz est mort à l'âge de 79 ans.

Né en 1939, il a commencé à la fin des années 1950 une carrière qui l'a conduit à aborder tous les styles artistiques, du cinéma à la télévision en passant par le doublage et le théâtre. Au cinéma, il a une filmographie hétéroclite qui alterne entre films d'auteur (René Allio, Alain Robbe-Grillet) et comédies populaires (Scout toujours de Gérard Jugnot). A la télévision, on le retrouve également dans les années 1960 dans le rôle de Rouletabille dans trois téléfilms adaptés des romans de Gaston Leroux. 

C'est cependant par le biais du doublage que Philippe Ogouz devient célèbre. Il est la voix de Martin Sheen dans Apocalypse Now, de Dustin Hoffman dans Les Chiens de paille et Papillon et de John Travolta dans Grease. C'est lui aussi qui assure la version française de Bruce Lee dans le premier doublage de The Big Boss et de La Fureur de vaincre. On peut aussi l'entendre dans plusieurs classiques du 7e Art comme West Side StoryM*A*S*HLa Planète des singes ou Un après-midi de chien.

"Par le Hokuto à viande, je couperai vos gigots!"

A la télévision, Philippe Ogouz double aussi Jason Alexander, l'inoubliable George Costanza de Seinfeld, Patrick Duffy, alias Bobby Ewing dans Dallas, et Ray Wise, le terrifiant Leland Palmer dans Twin Peaks de Mark Frost et David Lynch.

Egalement metteur en scène, il assure la direction artistique du doublage de ces deux séries, ainsi que celle de Ken le survivant. Particulièrement inspiré, le doublage de Hokuto no Ken a rendu le programme culte en France tant les libertés prises avec la traduction étaient hilarantes:

"Cette attaque est redoutable... Elle est si rapide et si tranchante que lorsque le sang jaillit c'est déjà un bloc de glace à la vanille", peut-on entendre. Ou: "Par le Hokuto à viande, je couperai vos gigots!"

"On a voulu transformer un dessin animé brutal en une série drôle, loufoque"

Les dialogues avaient été complètement improvisés par Philippe Ogouz et son équipe: "On avait seulement un texte de base, et à partir de celui-ci on déconnait complètement. Je disais aux autres acteurs de se lâcher. Il fallait juste que ça ne soit pas vulgaire", avait expliqué à Vice en 2015 la voix française de Kenshiro. 

"Quand ils [TF1] ont vu ce qu'on faisait, ils nous ont laissé carte blanche. Ça correspondait à ce qu'ils voulaient, c'est-à-dire à du cinquième degré", avait-il ajouté. "On a voulu transformer un dessin animé brutal en une série drôle, loufoque. Du coup la plupart des séquences de l'anime original restaient lors de la diffusion en France."

Avant d'être Ken le Survivant, Philippe Ogouz avait déjà été Capitaine Flam dans la série du même nom et Edgar de la Cambriole dans Lupin III. Un rôle qu'il avait repris dans Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki. Voix récurrente des séries animées japonaises, il apparaît aussi dans Galaxy Express 999, Princesse Saphir et Sailor Moon (l’homme masqué). Côté animation américaine, il est à la fois Musclor dans Les Maîtres de l'Univers et Splinter dans Tortues Ninja: Les Chevaliers d'écaille. Philippe Ogouz a transmis son goût du jeu à sa fille Virginie, elle aussi comédienne.

Jérôme Lachasse