BFMTV

House of Cards de retour: Claire Underwood, la vraie star du show?

Robin Wright, alias Claire Underwood dans House of Cards, lors de la première de la saison 3 à Londres (photo d'illustration).

Robin Wright, alias Claire Underwood dans House of Cards, lors de la première de la saison 3 à Londres (photo d'illustration). - Justin Tallis - AFP

Froide, manipulatrice, sans pitié. Claire Underwood est désormais Première Dame des Etats-Unis dans la saison 3 de House of Cards, qui reprend ce vendredi. Alors que Frank, son époux, tentera de conserver la Maison blanche, Claire pourrait bien décider d'assouvir sa propre ambition. 

House of cards est de retour. Vendredi soir, sur Netflix (aux Etats-Unis) et sur Canal +, des milliers de téléspectateurs découvriront les premiers épisodes – et même la saison entière s'ils le souhaitent – de la célèbre série américaine. 

Frank Underwood, le politicien machiavélique incarné par Kevin Spacey (Usual Suspects, American Beauty), a désormais atteint son but. En fin de saison 2, il obtient enfin le siège présidentiel et réside à la Maison blanche. Le poste suprême. Mais que va-t-il advenir de son ambition, et de celle de Claire, sa fidèle épouse?

Au fil des saisons, Claire Underwood s'est révélée de plus en plus manipulatrice. Autant que Frank, à vrai dire. Et il y a fort à parier que dans la saison 3, le personnage joué par Robin Wright (Forrest Gump, Millénium) soit poussé sur les devants de la scène.

De l'eau dans le gaz au sein du couple présidentiel

Dans les teasers dévoilés depuis quelques jours, la belle blonde teigneuse semble s'éloigner de son époux. Alors qu'un photographe les aide à poser pour une photo officielle, Frank pose sa main sur l'épaule de sa compagne, désormais première dame des Etats-Unis. Un geste que Claire ne semble pas apprécier. "Lorsque j'ai posé ma main sur ton épaule, tu as tressailli", dit-il en voix off. Le visage est grave, froid, bien loin de la complicité qui unissait le couple.

Car si Frank est sans doute l'un des personnages politiques les plus machiavéliques, il n'en serait pas là sans le style incomparable de Claire. La Première Dame est prête à tout pour assouvir son ambition. Une "badass", dirait-on outre-Atlantique, qui manie à merveille, et en toute discrétion, l'art de la manipulation. Qu'adviendra-t-il à Frank si elle décide de répondre à sa propre ambition?

Claire "veut plus que le rôle de Première Dame"

Sur l'une des affiches de cette saison 3, c'est sous un ciel chargé qui ne présage rien de bon que le couple descend de l'avion présidentiel. Ils ne se tiennent pas la main, ne regardent même pas dans la même direction. Kevin Spacey regarde droit devant lui. Robin Wright observe quelque chose qui se situe à sa droite.

"Le président Underwood se bat pour perpétuer son héritage", en l'occurrence sa réélection, annonce un autre trailer. Son épouse "veut plus que le rôle de Première Dame. La plus grande menace à laquelle ils ont à faire face est de s'affronter l'un l'autre", ajoute un sous-titre.

Dans une dernière bande annonce, on voit Claire Underwood courir seule sous la pluie, comme si elle fuyait quelque chose, avant d'affirmer à son époux: "Nous sommes des assassins, Francis". Sera-t-elle toujours aussi fidèle à Frank dans cette nouvelle saison, ou tentera-t-elle de suivre ses propres ambitions, aux dépens de son époux? Aura-t-elle une crise de conscience? Selon les premiers éléments, dévoilés lors d'une fuite des premiers épisodes le 12 février, il semblerait que la première dame briguerait un poste à influence internationale. De quoi faire d'elle la véritable star de la série.

Aude Deraedt