BFMTV

"Game of Thrones": vous pouvez mourir dans sa série pour 20.000 dollars

George R. R. Martin, l'auteur de Games of Thrones, à Beverly Hills en septembre 2013

George R. R. Martin, l'auteur de Games of Thrones, à Beverly Hills en septembre 2013 - -

Jusqu'où sont prêts à aller les fans de Game of Thrones? A payer 20.000 dollars pour donner leur nom à un personnage cependant promis à une mort certaine? Certainement. A apprendre le dothraki, langue imaginaire uniquement parlée dans la série? Ça ne fait aucun doute.

Son inventivité n'a d'égale que sa cruauté. George R. R. Martin, auteur de la fameuse et sanglante série fantastique Game of Thrones adaptée avec succès à la télévision, propose à ses fans les plus fortunés une espèce de pacte macabre qui à n'en pas douter, trouvera ses adeptes.

Ainsi, rapporte The Verge, le démiurge de Westeros réglera -moyennant 20.000 dollars (par tête)- leur compte à deux personnages portant le nom des deux généreux donateurs, un "homme et une femme", à qui il promet par avance une mort "atroce".

Une campagne de crowdfunding pour les loups et les hommes

Evidemment, le but n'est pas pour l'auteur d'arrondir ses fins de mois, vu le succès de la série, cela ne ferait pas grand sens. Non, l'argent ira au Wild Spirit Wolf Sanctuary, une réserve de loups située au Nouveau-Mexique et au Food Department of Santa Fe (la ville où habite l'auteur), un équivalent de nos Restos du cœur. Pour ce qui concerne les loups, cette campagne de crowdfunding (ou financement participatif) vise à améliorer les conditions de vie de ces animaux sauvages, auxquels l'auteur voue un véritable culte.

Comme on pouvait s'y attendre The Verge rapporte que la somme a été versée dès le lendemain de cette annonce par l'auteur. A ce prix-là, les heureux élus donneront non seulement leur nom aux personnages, mais décideront encore de la qualité de celui-ci: "seigneur, chevalier, paysan, prostituée, lady, Maester (NDLR: aussi appelés "chevaliers de l'esprit"), Septon (NDLR: prêtre)". Bien sûr, le choix de leurs destinées sera laissé à l'imagination de l'auteur.

Pour les contributeurs plus modestes, d'autres lots sont également envisagés: carte postale électronique (25 euros), t-shirt (100 euros), cartes de Westeros dédicacées (350 euros), des chapeaux George R.R. Martin (7.500 euros, un seul à remporter), un ticket pour la première de la saison 5 (7.500 euros), un petit-déjeuner avec l'auteur (15.000 euros)…

Apprendre le dothraki sera bientôt possible

Par ailleurs, si le personnage de "Khaleesi" (NDLR: la reine aux dragons) vous dit quelque chose, alors vous avez déjà entendu parler cette mystérieuse langue qu'est le dothraki. Comme l'elfique de Tolkien, il s'agit d'un dialecte imaginaire. Qu'importe, HBO, qui produit l'adaptation télévisée de Games of Thrones, s'est associée à Living Language pour proposer une méthode d'apprentissage de cette "langue". Elle sera disponible à partir du 7 octobre sous la forme d'un livre avec CD, application et cours en ligne. Le tout sous le haut patronage de David Paterson, le linguiste qui a inventé le dothraki.

Rappelez-vous, dans cette culture totalement dédiée aux chevaux, "quoi que vous fassiez, ne traitez jamais un guerrier dothraki de 'ifak' ('piéton')", prévient un communiqué.

David Namias