BFMTV

Préoccupé par son divorce, Brad Pitt annule sa présence à une avant-première

Brad Pitt le 15 octobre 2014

Brad Pitt le 15 octobre 2014 - Kris Connor - Getty Images North America - AFP

L'acteur américain ne s'est pas rendu à l'avant-première du dernier film de Terrence Malik, préférant se focaliser sur sa situation familiale.

Attendu sur le tapis rouge de l'avant-première de Voyage of time, le nouveau film documentaire de Terrence Malik auquel il prête sa voix, Brad Pitt s'est finalement décommandé. L'événement devait être la première sortie publique de l'acteur américain depuis l'annonce de son divorce avec Angelina Jolie.

"Je suis très reconnaissant de faire partie de ce projet éducatif et si fascinant, mais je suis actuellement concentré sur ma situation familiale et je ne veux pas attirer l'attention sur autre chose que sur ce film extraordinaire que je vous encourage à aller voir", a expliqué Brad Pitt dans un communiqué officiel afin d'excuser son absence. 

Brad Pitt "très attristé"

Depuis l'officialisation de la séparation, l'acteur n'en mène pas large. Sa future ex-femme a notamment demandé la garde légale partagée de leurs six enfants. "Je suis très attristé par tout ça, mais ce qui importe le plus est le bien-être de nos enfants, a déclaré au magazine américain People la star de World War Z et Fight Club

Selon plusieurs médias américains, Brad Pitt fait également l'objet d'une enquête menée par la police de Los Angeles. Selon certaines sources citées par le site TMZ, Brad Pitt serait accusé de violences physiques et verbales envers ses enfants. 

Le 23 septembre dernier, le FBI avait indiqué jeudi étudier la possibilité d'ouvrir une enquête sur Brad Pitt, accusé de comportement agressif envers leurs enfants par Angelina Jolie.

Interrogée par l'AFP sur des informations de presse selon lesquelles la star hollywoodienne aurait été agressif envers ses enfants lors d'un trajet en jet privé, une porte-parole de la police avait répondu: "le FBI rassemble les faits et évaluera si une enquête doit être menée au niveau fédéral".

Nawal Bonnefoy