BFMTV

Son titre Papaoutai utilisé lors de la marche anti-PMA, Stromae envisage de porter plainte 

Stromae en octobre 2015 à New York

Stromae en octobre 2015 à New York - Matthew Eisman - Getty Images North America - AFP

Le titre du chanteur Papaoutai a été utilisé lors de la marche anti-PMA, et ce sans autorisation.

Stromae envisage de porter plainte contre les organisateurs de la manifestation anti-PMA, qui s'est tenue le 6 octobre dernier à Paris. En cause, l'utilisation de son titre Papaoutai lors de l'événement, durant lequel ont été diffusés plusieurs titres d'artistes, parmi lesquels Bitter Sweet Symphony de The Verve ou encore Let Me Down Slowly d'Alec Benjamin.

Comme l'a rappelé la journaliste Salhia Brakhlia sur le plateau de Quotidien ce vendredi, toute personne qui souhaite utiliser un morceau pour un événement public doit demander une autorisation au préalable. Un "détail" d'ailleurs précisé sur le site de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), qui propose une démarche permettant d'obtenir "une autorisation pour une manifestation avec de la musique en fond sonore". 

Mais ladite démarche n'a pas été faite par les organisations de la manifestation anti-PMA - et les artistes entendus durant l'événement n'ont pas été prévenus. Contacté par les équipes de Quotidien, Stromae ne serait "pas content" du tout. Son attaché de presse a ainsi répondu:

"On est contre l'utilisation et le détournement de la chanson et de son message". Stromae envisage ainsi de porter plainte contre les organisateurs de la manifestation anti-PMA.
Nawal Bonnefoy