BFMTV

Le rappeur Jul au commissariat pour avoir cité un policier dans un couplet

La rappeur Jul

La rappeur Jul - YouTube

Le rappeur qui cartonne sur le Web a été entendu par la police après avoir cité un agent dans un de ses titres. Selon lui, cette partie de la chanson serait l'oeuvre d'un autre rappeur.

Le rappeur Jul a été convoqué et entendu ce lundi dans un commissariat de Marseille pour avoir dans un de ses morceaux cité nommément un fonctionnaire de police dans un de ses morceaux, comme l'a révélé la DDSP à l'AFP.

Le rappeur le plus écouté de l'année 2016 a été auditionné dans le cadre d'une enquête préliminaire pour propos injurieux et atteinte à la vie privée, a précisé la DDSP. Cette enquête fait suite à une plainte du policier visé, selon le quotidien la Provence, qui a révélé l'information.

La chanson en cause s'intitule L'hiver au quartier. Diffusée gratuitement sur Internet, elle voit Jul lancer: "Fuck les banal' et ***", citant un policier de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône.

Un autre rappeur responsable?

Selon la Provence, lors de son audition, "l'artiste aurait assuré ne pas avoir écrit cette partie du morceau et indiqué qu'il ne connaît pas ce policier". L'autre auteur évoqué par Jul pour se défendre sera convoqué dans le même cadre, hors garde à vue, a précisé la DDSP à l'AFP. Ce jeudi soir, le clip de la chanson incriminée n'était plus disponible sur Internet

B.P. avec AFP