BFMTV

"J'ai 67 ans, le temps file": Renaud explique pourquoi il sort si rapidement un nouvel album

Le chanteur Renaud en août 2016 à Chanceaux-près-Loches

Le chanteur Renaud en août 2016 à Chanceaux-près-Loches - Guillaume Souvant - AFP

Le chanteur revient avec un 17e album consacré à l'enfance. Il raconte au JDD comment cet opus l'a aidé à surmonter la perte de son frère et de sa mère. Avant de rassurer sur son état de santé.

Plus que quelques jours de patience. Vendredi prochain, Renaud dévoilera Les Mômes et les enfants d'abord, un 17e album studio consacré à l'enfance. Le chanteur a travaillé à un rythme effréné sur ce nouveau disque, qui sortira trois ans seulement après son précédent opus, comme il l'explique au Journal du dimanche:

"J'ai 67 ans, le temps file. Je ne peux plus me permettre de sortir un album tous les dix ans", estime-t-il. "Je l'ai écrit très vite, en huit jours. J'étais pourtant mal en point après une chute d'escalier. J'avais les deux poignets cassés, mais je me levais à cinq heures du matin et je pondais un à trois titres par jour. Je me suis régalé."

Une manière, aussi, d'échapper aux drames qu'il a traversés ces derniers mois: "Cet album, je l'ai aussi fait pour aller de l'avant après les disparitions successives de mon frère et de ma mère au début de l'année. Travailler m'a permis de chasser mes idées noires."

"Je respire bien mieux"

Renaud en profite pour rassurer, à nouveau, sur sa santé. Admis en maison de repos en février, 2018, puis en cure de sevrage dans une unité spécialisée en addictologie, le chanteur regrette les rumeurs qui lui ont "collé les pires malheurs du monde depuis un an":

"Le foie va bien, les poumons sont certes un peu encrassés mais je respire bien mieux depuis une petite opération de la carotide. J'aime bien l'idée du phénix qui renaît de ses cendres."

"Je respire bien mieux"

Après de premiers enregistrements difficiles ("Je chantais mal, vraiment"), le chanteur se félicite d'avoir "retrouvé le Renaud d'antan, un peu loubard et gavroche dans l'accent et les intonations": "J'ai un style, on aime ou on n'aime pas, mais il est inimitable."

Renaud en profite pour rassurer, à nouveau, sur sa santé. Admis en maison de repos en février, 2018, puis en cure de sevrage dans une unité spécialisée en addictologie, le chanteur regrette les rumeurs qui lui ont "collé les pires malheurs du monde depuis un an": 

"Le foie va bien, les poumons sont certes un peu encrassés mais je respire bien mieux depuis une petite opération de la carotide. J'aime bien l'idée du phénix qui renaît de ses cendres. "
Benjamin Pierret