BFMTV

Billy Joel arbore une étoile de David jaune sur scène en réponse aux événements de Charlottesville

Billy Joel au Madison Square Garden de New York en 2017

Billy Joel au Madison Square Garden de New York en 2017 - Theo Wargo - Getty Images North America - AFP

Lors de son concert au Madison Square Garden à New York lundi soir, le chanteur portait une étoile jaune sur sa veste pour exprimer son soutien aux victimes des suprémacistes blancs et néo-Nazis après les débordements à Charlottesville.

L'image était forte. Et elle n'a pas laissé le public indifférent. Ce lundi 21 août, Billy Joel se produisait sur la scène du Madison Square Garden à New York. Si le chanteur américain n'a jamais véritablement tenu à s'engager publiquement sur le plan politique, son concert newyorkais a été l'occasion pour lui de s'exprimer à sa manière alors que le pays connaissait une vague de polémique après les manifestations d'extrême droite à Charlottesville qui ont dégénéré, faisant un mort et des dizaines de blessés.

Les milliers de spectateurs présents dans l'antre de Manhattan où Billy Joel offrait un concert ont ainsi pu voir sur la veste du chanteur une étoile de David jaune, pareille à celle imposée aux Juifs par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'hommage de sa fille

Selon amNewYork, l'interprète de Honesty et Uptown Girl a porté cette étoile de David jaune (devant et au dos de sa veste) le temps de quatre chansons, une façon pour lui de protester en silence contre les mouvements néo-nazis. L'artiste n'a fait aucun commentaire sur le sujet, ne faisant simplement illusion au début de son show qu'à l'été difficile traversé par les Etats-Unis. "Mais je vais simplement me contenter de jouer les mêmes vieilles chansons, parce que c'est mon job", a seulement confié au public Billy Joel, dont les parents étaient juifs.

Présentes à ce concert, la fille de Billy Joel, Alexa Joel, et son ex femme Christie Brinkley ont tenu à féliciter le chanteur américain de 68 ans pour son initiative, partageant leur fierté après cette prise de position.

"Et le jour de l'éclipse solaire, une étoile jaune est apparue sur la veste d'une autre étoile, avec le poing serré, qui semblait être terriblement peinée, en mémoire de ceux qui ont porté cette étoile jusqu'à leur mort", a notamment écrit Christie Brinkley

Fabien Morin