BFMTV

Berlin: deux rappeurs accusés d'"antisémitisme" interdits de concert

Rassemblement pour la Palestine à Berlin. Les deux rappeurs devaient participer à un concert organisé en marge.

Rassemblement pour la Palestine à Berlin. Les deux rappeurs devaient participer à un concert organisé en marge. - Tobias Schwarz - AFP

Les deux rappeurs, Shadi Al-Bourini et Shadi Al-Najjar, auraient lancé des "appels antisémites" par le passé et "franchi la ligne rouge".

La Ville de Berlin a interdit à deux rappeurs de participer mercredi à un concert en marge d'un rassemblement pour la Palestine à Berlin, du fait de leur supposé "antisémitisme", a indiqué un porte-parole de la municipalité.

Les deux rappeurs, Shadi Al-Bourini et Shadi Al-Najjar, auraient lancé des "appels antisémites" par le passé et "franchi la ligne rouge", selon ce porte-parole de la Ville de Berlin.

Une levée de boucliers de plusieurs partis politiques

Ils devaient initialement se produire en marge d'un rassemblement pro-palestinien mercredi soir près de la célèbre Porte de Brandebourg. Mais leur présence annoncée avait entraîné une levée de boucliers de plusieurs partis politiques.

"Devant la Porte de Brandebourg, aucun terroriste ne peut apparaître", avait ainsi lancé un responsable écologiste, Volker Beck.

L'ambassadeur israélien en Allemagne, Jeremy Issacharoff, avait également appelé les autorités de Berlin à interdire cette comparution. Les organisateurs du rassemblement pour la Palestine attendent environ 400 personnes, encadrée par une imposante présence policière

J.L. avec AFP