BFMTV

Ariana Grande de retour un an après l’attentat de Manchester: "Je pleure, mais je suis heureuse"

Ariana Grande lors des 2018 Billboard Music Awards

Ariana Grande lors des 2018 Billboard Music Awards - Kevin Winter / Getty Images North America / AFP

La chanteuse américaine, dont le concert a été la cible d’un attentat le 22 mai 2017, sort un nouvel album et revient sur les conséquences de l’attaque sur sa vie personnelle et professionnelle.

"La musique est supposée être la chose la plus pacifique au monde. C’est pour cette raison que c’est si douloureux chaque jour dans mon cœur". Ainsi parle Ariana Grande un an après l’attentat de Manchester, qui a fait 22 morts et plus de 500 blessés lors d'un de ses concerts. En couverture de Time Magazine ce mois-ci, la chanteuse américaine et idole des jeunes est de retour avec No Tears Left to Cry, premier single de son nouvel album.

Au cours de l’interview, Ariana Grande ne peut contenir ses larmes. S’excusant, la chanteuse de 24 ans explique: "Tant de gens ont souffert et ont perdu des proches". Pour leur rendre hommage, elle a organisé le 4 juin 2017 One Love Manchester, un concert caritatif. 50.000 personnes y ont assisté et une douzaine d’artistes, dont Justin Bieber, Coldplay et Katy Perry, se sont produits à ses côtés.

"J’aurais aimé pouvoir faire plus"

L’interprète de Greedy refuse de parler de l’attaque: "Je ne veux pas lui donner autant d’importance", dit-elle. "C’est si négatif. C’est le pire de l’humanité. C’est pour cette raison que j’ai réagi comme je l'ai fait. La dernière chose que je veux est que mes fans voient quelque chose de similaire et pensent que cela [le terrorisme] a gagné".

"J’aurais aimé pouvoir faire plus", ajoute-t-elle. "On pense qu’avec le temps cela devient plus facile pour en parler. Ou que vous allez faire la paix avec [ce qu'il s'est passé]. Mais chaque jour j’attends que cette paix arrive et c’est toujours très douloureux".

"Je pleure, mais je suis heureuse"

Ariana Grande sortira cet été son quatrième album, intitulé Sweetener. Elle est la principale parolière des chansons, ce qui ne s’était jamais produit sur ses précédents disques. L’artiste a également bouleversé ses habitudes en expérimentant avec son style musical. Ces expérimentations sont liées à sa guérison, explique-t-elle:

"Je me suis sentie plus à l’aise pour aller puiser dans mes sentiments parce que j’ai passé beaucoup de temps avec eux. Je parlais d’eux beaucoup plus. J’ai passé plus de temps en thérapie".

Avec le titre de son nouvel album, qui signifie littéralement "sucrette", elle espère faire passer un message à ses fans: "Au lieu de rester assis ici et de se morfondre, pourquoi ne pas tenter de faire quelque chose de beau?", dit-elle à Time Magazine en essuyant ses larmes: "Je pleure, mais je suis heureuse".

Jérôme Lachasse