BFMTV

Muriel Robin sur la remise en cause de l'IVG: "Je suis humiliée, je suis insultée, je suis offensée"

Muriel Robin, dans l'émission "Salut les Terriens!", le 10 décembre 2016

Muriel Robin, dans l'émission "Salut les Terriens!", le 10 décembre 2016 - C8

Sur le plateau de Salut les Terriens!, la comédienne a exprimé son exaspération et son dégoût à l'idée que certains hommes politiques remettent en cause le droit à l'IVG.

Ras-le-bol. Invitée de l'émission Salut les Terriens! sur C8 ce samedi 10 décembre, l'humoriste et comédienne Muriel Robin a tenu à faire part de sa colère sur la prédominance des hommes dans la sphère politique, dont certains laissent entrevoir l'idée d'une remise en cause du droit à l'IVG (Interruption volontaire de grossesse).

"Ca me fatigue ces hommes qui décident pour les femmes, qui peuvent décider pour les femmes, s'est emportée Muriel Robin. On est entre les mains des hommes, comme si on n'était rien. C'est un homme qui va peut-être décidé: 'Voilà, il n'y a plus d'avortement. Ou alors si, il y a le droit, mais ça vous coûtera une blinde, il y a que les riches qui pourront avorter...'"

"Pauvre Simone Veil!"

Passablement remontée, l'invitée de Thierry Ardisson a poursuivi. "Mais pour quoi on nous prend? On n'en est que là?" Et d'ajouter, exaspérée, en s'adressant aux hommes de la classe politique: "Je suis humiliée, je suis insultée, je suis offensée. Ca va, ça se passe bien entre vous les mecs, tout va bien? Dîtes-nous: on couche, on pond? Ce qui vous arrange! Devant, derrière, la bouche? Dîtes-nous: trois enfants, deux? On les garde, on prend ceux des autres?".

"Pauvre Simone Veil!", a finalement conclu l'humoriste, en référence à celle qui s'était battue pour le droit à l'avortement, autorisée en France depuis 1975.

Fabien Morin