BFMTV

Le look à copier de la semaine: la robe automnale de Camille Rowe

Camille Rowe avant le défilé Dior

Camille Rowe avant le défilé Dior - Patrick Kovarik - AFP

Si le style des célébrités est un vrai révélateur de tendances, il est parfois difficile de le reproduire au mieux dans la vie de tous les jours. Chaque semaine, BFMTV.com décrypte le look d'un people et vous explique comment se l'approprier, si possible à moindre coût. Aujourd'hui, celui de Camille Rowe.

Quand elle ne foule pas le podium de Victoria's Secret ou Etam, Camille Rowe est invitée au premier rang des défilés. En pleine Fashion Week parisienne, la jolie blonde a assisté au show Dior, qui se déroulait au musée Rodin. Et qui dit front row, dit tenue de modeuse obligatoire.

En tant qu'égérie de la marque (elle est le nouveau visage de la campagne du parfum Poison Girl), la jeune franco-américaine était entièrement habillée par Dior, des pieds à la tête. Au programme, une robe longue fluide couleur rouille, issue de la collection Cruise 2018. Un look qui puise son aspiration dans l'Amérique de l'Ouest, complété d'un bandana de cow-boy, d'une ceinture nouée et d'une paire de boots pointues.

Le look de Camille Rowe au défilé Dior
Le look de Camille Rowe au défilé Dior © AFP / Instagram Dior / Montage BFMTV

Un look complet à moins de 123 euros

Envie de vous offrir la même tenue que Camille Rowe? Préparez-vous à faire chauffer votre carte bleue, puisque comme précisé plus haut, le mannequin est entièrement vêtu de Dior. Mais rassurez-vous: si vous êtes loin d'avoir le même budget que la star, il est tout à fait possible de reproduire son look pour bien moins cher.

Comme le top model de 27 ans, on opte pour une robe fluide dans des tons chauds: rouille, cuivre, orange, peu importe, tant qu'elle crie 'Automne" (Yoox, 61 euros). On lui associe un bandana noir noué autour du cou (Claire's, 3.49 euros), un détail cow-boy à en faire pâlir de jalousie John Wayne, ainsi qu'une ceinture noire fine (Kiabi, 3 euros). Pour les chaussures, on oublie les santiags et on se tourne plutôt vers une paire de bottines noires montantes et pointues, ultime touche sexy et féminine (Eram, 55.30 euros).

-
- © -
Nawal Bonnefoy