BFMTV

Meryl Streep écrit au Congrès américain pour défendre l’égalité des sexes

Meryl Steep lors du photocall de la 87e cérémonie des Oscars.

Meryl Steep lors du photocall de la 87e cérémonie des Oscars. - AFP

L’actrice oscarisée Meryl Streep a interpellé le Congrès américain au sujet de l’égalité hommes-femmes. Un thème qui lui est cher et qu'elle avait déjà défendu lors d'un discours très applaudi lors des Oscars 2015.

A l’heure où de plus en plus de célébrités sortent de l’ombre afin de défendre les valeurs du féminisme, Meryl Strip a décidé, elle aussi, de s’allier à la lutte contre les inégalités hommes-femmes. A l’instar d’Emma Watson, Lena Dunham ou encore Beyoncé, l’actrice a décidé de se servir de sa notoriété afin de défendre les droits des femmes.

Celle qui vient de fêter ses 66 ans sera bientôt à l’affiche de Suffragette, un film qui raconte l’histoire d’Emmeline Pankhurst, leader de l’Union sociale et politique des femmes, un mouvement créé en 1903 qui a milité en faveur du droit de vote des femmes au Royaume-Uni. 

La star hollywoodienne, visiblement inspirée par son rôle, avait montré son soutien à Patricia Arquette lors de son discours engagé qui pointait du doigt le sexisme de l’industrie hollywoodienne, à l’occasion de la dernière cérémonie des Oscars. 

Merryl Steep lors de la dernière cérémonie des Oscars.
Merryl Steep lors de la dernière cérémonie des Oscars. © ABC

Une lettre ouverte au nom de l’égalité hommes-femmes

Mais Meryl Streep va encore plus loin, puisqu’elle a décidé d’écrire une lettre ouverte aux membres du Congrès américain, leur rappelant que la loi concernant l’égalité des sexes n’a toujours pas été appliquée.

"Je vous écris afin de vous demander de vous lever au nom de l’égalité -au nom de votre mère, votre fille, votre sœur, votre femme ou vous-même- en soutenant activement l’amendement des Droits Egaux", écrit l’actrice, qui fait ici référence à un amendement de 1972 censé garantir, sous peine de sanctions, l’égalité hommes-femmes dans tous les domaines de la société.

Le texte en question avait été "oublié" après une série d’événements d’actualité, donc jamais adopté depuis. Mais il est resté en ligne de mire des féministes, qui espèrent qu’il soit de nouveau étudié.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV