BFMTV

Mathieu Kassovitz à Yann Moix: "Je ne vais pas te frapper, tu ne m'intéresses pas"

Matthieu Kassovitz sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché"

Matthieu Kassovitz sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" - France 2

Samedi soir, les téléspectateurs de France 2 ont pu découvrir une séquence non-diffusée de l'émission On n'est pas couché au cours de laquelle le réalisateur français et le chroniqueur de Laurent Ruquier ont eu un échange particulièrement tendu.

La séquence n'avait pas été diffusée avant ce samedi 2 janvier. En raison des attentats survenus à Paris le 13 novembre dernier, France 2 n'avait pas diffusé le numéro d'On n'est pas couché enregistré la veille des événements tragiques qui avaient frappé la capitale. Au cours de cette émission, Mathieu Kassovitz et Yann Moix avaient eu une passe d'armes très musclée. La séquence entre le réalisateur français et le chroniqueur de Laurent Ruquier a finalement été diffusée hier soir au cours d'un best-of de l'émission.

Venu avec Arash Derambarsh, conseiller municipal d'opposition à Courbevoie, pour évoquer la sortie du Manifeste contre le gaspillage dont il a co-signé la préface, Mathieu Kassovitz a eu du mal à garder son calme alors que Yann Moix égratignait avec sa verve habituelle l'homme politique assis devant lui. Alors que le sniper de Laurent Ruquier poursuivait sa critique à l'égard de l'invité, le réalisateur français s'est emporté: "T'es complètement à l'ouest, mec. Sérieux, tu dis n'importe quoi. Tu vas chercher des conneries, juste pour démonter un truc qui est indémontable..."

"Sors des trucs intelligents"

Agacé par la réaction amusée de Yann Moix, Mathieu Kassovitz a poursuivi: "Tu es qui ? Non, mais sors des trucs intelligents !". "Vous avez un regard, j'ai l'impression que vous allez me frapper !" a poursuivi avec ironie l'écrivain et choniqueur de France 2 avant de céder: "Je vais arrêter. Les méthodes d'intimidation pour me faire taire, sur moi, ça marche..."

Mais alors qu'Arash Derambarsh tentait de défendre sa cause sous le regard amusé d'un Yann Moix volontairement provocateur, Mathieu Kassovitz a finalement poursuivi à l'adresse du chroniqueur: "Arrête de sourire. Sois normal!" Et de lâcher en réponse aux sous-entendus répétés de Yann Moix: "Je ne veux pas te frapper, tu ne m'intéresses pas..."

La joute verbale entre les deux hommes se conclura avec cette phrase du réalisateur de La Haine à destination de Yann Moix: "Je ne suis pas à deux doigts de t'en coller une, ducon." L'intervention de Laurent Ruquier mettra alors fin aux hostilités...

Fabien Morin