BFMTV

Leonardo DiCaprio apporte son soutien à Greta Thunberg, "leadeuse de notre époque" selon lui

Leonardo Di Caprio et Greta Thunberg

Leonardo Di Caprio et Greta Thunberg - Capture d'écran Instagram

L'acteur américain a rencontré l'adolescente lors de son passage à Los Angeles.

"C'était un honneur de passer du temps avec Greta." Leonardo DiCaprio a témoigné son soutien à la jeune activiste Greta Thunberg, en partageant des photos d'eux sur Instagram.

L'acteur américain a rencontré l'adolescente suédoise vendredi lors de son passage à Los Angeles. Très engagé pour l'environnement, la star hollywoodienne a salué "une leadeuse de notre époque".

"Les moments de l'Histoire où des voix ont un impact à des moments aussi cruciaux et de manière aussi changeante sont rares - mais Greta Thunberg est devenu une leadeuse de notre époque", a écrit Leonardo DiCaprio. "L’Histoire nous jugera pour ce que nous faisons aujourd’hui, afin de garantir que les générations futures puissent jouir de la même planète habitable que nous avons si clairement considérée comme acquise." 

"J’espère que le message de Greta est un rappel aux dirigeants du monde entier que le temps de l’inaction est révolu", a-t-il poursuivi. "C’est grâce à Greta, et des jeunes activistes partout dans le monde, que je suis optimiste sur ce que l’avenir nous réserve.(...) Elle et moi nous sommes engagés à nous soutenir mutuellement, dans l’espoir d’assurer un avenir meilleur à notre planète."

A la recherche d'une embarcation pour l'Espagne

L'égérie de la lutte contre le réchauffement climatique, à l'origine d'une mobilisation mondiale, est partie en août d'Angleterre avec son père à bord d'un voilier de course "zéro carbone", jusqu'à New York. 

Elle souhaitait se rendre à la conférence internationale sur le climat, COP25, initialement prévue au Chili, mais le sommet se tiendra finalement du 2 au 13 décembre à Madrid, en raison de la crise sociale qui secoue le pays d'Amérique latine.

Greta Thunberg a donc annoncé vendredi sur son compte Twitter qu'elle cherchait une embarcation pour rallier l'Espagne. "J'ai besoin de trouver un moyen pour traverser l'Atlantique en novembre... Si quelqu'un pouvait me trouver un moyen de transport, je serais extrêmement reconnaissante", a tweeté l'adolescente de 16 ans, qui refuse de prendre l'avion, moyen de transport très polluant.

Nawal Bonnefoy avec AFP