BFMTV

L’ex-médecin de Michael Jackson évoque les lourds "secrets" de la star

Conrad Murray, le 7 novembre 2011

Conrad Murray, le 7 novembre 2011 - Al Seib - Los Angeles Times - AFP

Conrad Murray, condamné en 2011 pour homicide involontaire à la suite du décès du chanteur, revient avec un livre confession sur la star de la pop.

Depuis sa mort, les rumeurs les plus délirantes courent sur sa vie privée sans qu’il ne puisse se défendre. Ces derniers jours, Michael Jackson est une nouvelle fois au cœur de polémiques à cause d’un énième livre: This is it.

Si l’ouvrage fait tant parler, c’est parce qu’il a été écrit par Conrad Murray, le médecin personnel de la star de la pop avant son décès. Dans ce livre-confession, l’homme condamné en 2011 pour homicide involontaire multiplie les annonces qu’il qualifie de "secrets" que lui aurait soit disant le chanteur.

La supposée anorexie et dépression de l'artiste

Le site people américain Radaronline rapporte notamment des "révélations" de Conrad Murray, que Michael Jackson n'était aucunement atteint de vitiligo, comme il le prétendait afin de justifier son changement de la couleur de peau, mais qu'il avait eu recours à des procédés pour la blanchir. "Sa principale motivation était de l'aider à effacer les mauvais souvenirs de sa mémoire", explique-t-il dans son livre-confession.

Toujours selon lui, l’artiste aurait été forcé à l’âge de 13 ans de de prendre des hormones pour repousser sa puberté et préserver ainsi sa voix. Ce dernier fait également référence dans son ouvrage à de multiples troubles dont aurait souffert Michael Jackson: anorexie et dépression.

Michael Jackson, amoureux de sa filleule de 5 ans?

L’homme fait également référence à la supposée pédophilie du chanteur en annonçant que la star voulait se marier avec sa filleule Harriet Lester, la fille de l'un de ses proches à l’époque âgée de 5 ans et dont il serait tombé "amoureux". Il aurait, toujours selon ses dires, porté son "second choix", sur l'actrice Emma Watson, alors âgée de 11 ans.

Enfin, Conrad Murray assure que la star fréquentait de nombreuses call-girls de Las Vegas et qu’il se déguisait pour ne pas qu’elles puissent le reconnaitre, rapporte TMZ. Des propos réfutés par l’un des frères de Michael Jackson, Jermaine qui explique sur Twitter que tout cela n’est qu’un tissu de mensonges:

"Les jurés n'ont pas cru un mot sorti de la bouche de Conrad Murray. Et personne de devrait le croire maintenant. Lui et son livre trash ne peuvent pas être pris au sérieux #clown. La négligence de Murray a tué Michael, et ses mensonges pour faire la promo de son livre sont clairs comme de l'eau de roche: les déformations de la réalité désespérées d'un homme coupable, odieux".

R.I