BFMTV

Jennifer Lopez raconte comment elle s'est défendue après la requête déplacée d'un réalisateur

Jennifer Lopez le 9 juin 2016 en Californie

Jennifer Lopez le 9 juin 2016 en Californie - Valerie Macon - AFP

La chanteuse et actrice a osé dire non lorsqu'un cinéaste lui a demandé d'enlever son haut.

Actuellement à l'affiche de Hustlers (Queens en France), Jennifer Lopez s'est confié au Hollywood Reporter, dans un entretien croisé aux côtés de Jennifer Lopez, Scarlett Johansson, Lupita Nyong'o, Awkwafina, Laura Dern et Renée Zellweger. L'actrice et chanteuse y évoque notamment la requête déplacée d'un réalisateur, et comment elle s'est défendue.

"Durant un essayage de costumes, un réalisateur m'a demandé d'enlever mon haut, parce que j'étais censée avoir une scène de nu dans le film", raconte J-Lo, sans préciser le nom du cinéaste ni celui du long-métrage. "Il voulait voir mes seins, et je lui ai répondu: 'Non, nous ne sommes pas sur le plateau de tournage'". 

"J'ai posé mes limites"

Jennifer Lopez explique avoir réussi à se défendre seule, bien qu'elle ait été "très paniquée" sur le moment. "Et en plus, il y avait une styliste dans la même pièce que nous. Il y avait une autre femme dans cette pièce, et il demande ça, et je réponds non...".

"Heureusement, un peu de mes racines du Bronx sont remontées, et j'étais genre: 'Je n'ai pas à te montrer mes... NON. Tu les verras sur le tournage", a-t-elle poursuivi. 

"Le problème, c'est que si tu cèdes à ce moment, et bien c'est parti, la personne pense qu'elle peut faire ce qu'elle veut. Et parce que j'ai osé poser mes limites et dire 'non', il a fait marche arrière, et peu après il s'est excusé", a-t-elle conclu.

Nawal Bonnefoy