BFMTV

Francis Huster: sa "compagne" dément être en couple avec lui

Francis Huster raconte dans l'édition de cette semaine de Paris Match son "coup de foudre" pour la jeune Gaia Weiss.

Francis Huster raconte dans l'édition de cette semaine de Paris Match son "coup de foudre" pour la jeune Gaia Weiss. - Martin Bureau - AFP

Dans un article publié ce jeudi dans "Paris Match", l'acteur du "Dîner de cons"  parle du "coup de foudre" qu'il a eu pour le jeune mannequin Gaia Weiss et la façon dont elle a eu de lui "redonner confiance" en lui. Problème, la jeune femme assure n'entretenir aucune relation avec lui.

L'article est titré "L'amour n'a pas d'âge". A coup de photos où les regards complices s'affichent, ce reportage, publié ce mercredi dans Paris Match, Francis Huster, 67 ans, et Gaia Weiss, 23 ans, s'affichent au grand jour. "Gaia m’a révélé à moi-même, n’hésitant pas à me dire mes quatre vérités en pleine figure", confie l'acteur de cinéma et de théâtre à l'hebdomadaire. 

Je lui trouvais à la fois la beauté de Grace Kelly, l’étoffe de Sharon Stone et ce côté british drôle et insolent issu de son éducation. Comment ne pas tomber fou amoureux d’elle?

Mise au point sur Twitter

Tout semble donc aller dans le meilleur des mondes côté coeur pour Francis Huster, séparé depuis 2008 de la comédienne Cristiana Reali, qui vivrait une parfaite idylle avec le jeune mannequin. Problème, cette dernière dément toute relation sentimentale avec l'acteur. 

Sur Twitter, la jeune femme s'est empressée de publier un tweet levant tout doute sur une éventuelle love story.

Une mise au point réitérée peu de temps après par l'agente de la comédienne et mannequin par le biais d'un communiqué envoyé à l'AFP. "Nous démentons formellement la relation évoquée dans le Paris Match du 29 janvier 2015", indique Elise Fecamp, de l'agence Adequat.

Une affaire qui agite dans le monde people, chacun y allant de son petit commentaire. Gaia Weiss considérerait l'acteur comme son "mentor et un très bon ami", explique Sam Bobino, un ami de l'actrice, cité par Gala.fr.

J.C.