BFMTV

Disney se sépare de PewDiePie, star de YouTube, après un dérapage antisémite

PewDieWie est suivi sur sa chaîne par plus de 53 millions d'abonnés.

PewDieWie est suivi sur sa chaîne par plus de 53 millions d'abonnés. - YouTube

Le géant américain a décidé de rompre son contrat avec le célèbre YouTubeur suédois après une vidéo dans laquelle il demandait à deux hommes de s'afficher avec une banderole "Mort aux Juifs". YouTube a également décidé de sanctionner PewDiePie.

Sa blague lui aura coûté cher. Star incontestée de YouTube, PewDiePie vient de faire les frais d'une nouvelle plaisanterie de mauvais goût. Le jeune humoriste suédois de 26 ans, qui a souvent habitué les 53 millions d'abonnés de sa chaîne YouTube à son ton irrévérencieux et offert déjà plusieurs polémiques par le passé, s'est attiré les foudres de Disney avec une vidéo dans laquelle il proposait de s'afficher avec une pancarte portant l'inscription "Death To All Jews" ("Mort aux Juifs").

YouTubeur le mieux payé de l'année 2016 selon Forbes (avec un revenu estimé à 15 millions de dollars), PewDiePie, de son vrai nom Félix Avrid Ulf Kjellberg, était en contrat avec Maker Studios, racheté par Disney en 2014. Et comme le rapporte le Wall Street Journal, le studio a décidé de mettre fin au contrat avec le jeune homme après une succession de vidéos polémiques. La dernière étant celle concernant la banderole antisémite.

"Je suis désolé"

Retirée de YouTube depuis sa publication le 11 janvier dernier, cette vidéo montrait PewDiePie passer une commande singulière sur le site Fiverr (une plate-forme qui permet de rémunérer des personnes en fonction de divers services). Pour la somme de 5 dollars, il demandait ainsi à deux Indiens de s'afficher avec l'inscription "Mort aux Juifs" en riant. Ce que deux hommes ont alors réalisé, à la grande surprise de PewDiePie qui s'est auprès de ses abonnés.

PewDiePie découvre que deux hommes ont exécuté sa requête: s'afficher avec une pancarte "Mort aux Juifs".
PewDiePie découvre que deux hommes ont exécuté sa requête: s'afficher avec une pancarte "Mort aux Juifs". © Capture d'écran YouTube

"Je suis désolé, je ne pensais pas qu’ils le feraient vraiment. Je me sens en partie" responsable," avouait-il, avant de décerner malgré tout la note maximal aux deux hommes qui avait parfaitement exécuté "ce qu'il leur avait demandé".

"Il est clairement allé trop loin"

Rapidement, les critiques sont tombées sur PewDiePie, taxé d'antisémitisme et accusé d'exploiter les gens pour de l'argent. Les deux Indiens de sa vidéo ont d'ailleurs tenu à s'excuser, assurant qu'ils ne "savaient vraiment pas ce que signifiait ce message en faisant la vidéo". Le jeune YouTubeur a tenu à défendre sa blague, rejetant en partie la faute sur les médias. Mais les arguments de PewDiePie n'auront pas suffi à convaincre Disney de le conserver dans ses rangs.

"Même si Felix a créé une communauté en étant provocateur et irrévérent, il est clairement allé trop loin dans ce cas précis et le résultat de ses vidéos est inapproprié", a justifié Maker Studios au Business Insider.

Mais Disney n'est pas le seul à sanctionner la star du web après son dérapage. YouTube a également décidé de réagir à son tour. Comme le rapporte Mashable, un porte-parole du groupe a fait savoir que le site avait décidé "d'annuler la sortie de la saison 2 de Scare PewDie Pie", une série produite par Maker et Skybound Entertainment, ainsi que "d'exclure la chaîne de PewDiePie de Google Preferred", réservé aux YouTubeurs les plus rentables. Le jeune Suédois de 26 ans conserve toutefois sa chaîne sur la plate-forme.

Fabien Morin