BFMTV

Crise de démence: Mischa Barton affirme avoir été "droguée au GHB"

Mischa Barton en septembre 2016 à New York

Mischa Barton en septembre 2016 à New York - AFP

L'actrice américaine s'est confiée au sujet de son passage en hôpital psychiatrique, assurant avoir été droguée à son insu.

Après un aller-retour en hôpital psychiatrique, Mischa Barton va mieux. La jeune femme y avait été conduite jeudi après avoir été aperçue complètement hagarde dans le quartier de West Hollywood, à Los Angeles. Ses voisins avaient prévenu les pompiers et la police, après l'avoir entendue hurler dans son jardin, simplement vêtue d'une chemise et d'une cravate.

"J'ai réalisé que quelque chose n'allait pas"

Interrogée à ce sujet par le magazine People, l'actrice de 31 ans a donné sa version du récit de cette soirée.

"Le soir du 25, je suis sortie avec un groupe d'amis pour fêter mon anniversaire. Pendant qu'on buvait, j'ai réalisé que quelque chose n’allait pas à mesure que mon comportement devenait erratique et que cela intensifiait au cours des heures qui ont suivies", a-t-elle raconté à la revue.

La star de Newport Beach (The O.C), consciente de son état, est ensuite allée "volontairement" consulter des médecins, avant d'être informée par l'équipe médicale qu’elle avait été droguée au GHB, surnommée "la drogue du viol". Après un séjour d'une nuit, elle est finalement rentrée chez elle, et va "très bien" selon elle. 

Une expérience traumatisante pour Mischa Barton, qui espère toutefois que cela servira d'exemple aux jeunes femmes et qu'elle aura aidé à sensibiliser celles qui sortent en boîte de nuit. 

Nawal Bonnefoy