BFMTV

Stephen King bluffé par un film de zombies français

La Nuit a dévoré le monde

La Nuit a dévoré le monde - Copyright Laurent Champoussin

Film d'horreur minimaliste, La Nuit a dévoré le monde met en scène un homme seul dans un immeuble haussmannien après une épidémie de zombies.

Sorti au printemps, le film de zombies français La Nuit a dévoré le monde a reçu de critiques très élogieuses de la presse et a connu en salles un succès d'estime. Réalisé par Dominique Rocher, il peut compter désormais sur le soutien du maître de l'horreur américain Stephen King

"Pile au moment où vous pensez que le genre des récits de zombies s'est asséché, arrive un film parfaitement génial de Dominique Rocher intitulé La Nuit a dévoré le jour. J'ai été époustouflé", a écrit sur Twitter l'auteur de Ca.

"La trajectoire d'un homme seul"

Film d'horreur minimaliste, ce long-métrage met en scène un homme seul dans un immeuble haussmannien après une épidémie de zombies. Evoquant les premiers films de George A. Romero, l'atmosphère de La Nuit a dévoré le monde est pesante, rythmée par les solos de batterie du personnage principal.

"C'est un film de zombies, mais aussi la trajectoire d'un homme seul", avait expliqué en mars dernier la monteuse du film Isabelle Manquillet à BFMTV.com. "Dans le montage, on sent d'ailleurs rapidement que la trajectoire sera psychologique et pas uniquement fondée sur la confrontation avec les zombies". C'est sûrement ce mélange des genres qui a séduit le romancier originaire du Maine.

Jérôme Lachasse