BFMTV

Star Wars 8: le réalisateur Rian Johnson répond aux fans déçus

Rian Johnson sur le tournage de Star Wars 8.

Rian Johnson sur le tournage de Star Wars 8. - David James - LucasFilm - Disney

Malgré un succès fou au box office, l'épisode 8 de la célèbre saga déroute, et c'est un euphémisme, bien des fans. Voici ce que le réalisateur leur répond.

Rian Johnson assume. Répondant sur Twitter aux fans déçus, le réalisateur de Star Wars 8 a ainsi expliqué: "Le but n'a jamais été de diviser les gens ou de les énerver, mais je pense que les conversations qui ont lieu devaient arriver et à un moment donné, pour continuer de grandir, il faut avancer et rester dynamique".

Les fans de Star Wars sont des êtres sensibles. Prière de ne pas saccager leur enfance. Beaucoup d'entre eux sont très remontés contre le réalisateur, responsable de l'épisode VIII: Les derniers Jedi, sorti en salles le 13 décembre dernier. Car si le film de Disney caracole en tête des box office du monde et récolte sans surprise un gros paquet de millions de dollars (450 après le premier week-end d'exploitation), il est aussi très critiqué.

Un Américain a ainsi lancé une pétition en ligne sur Change.org, demandant à ce que l'épisode soit retiré de la saga. Pour lui, le film trahit les canons de Star Wars. "L'épisode VIII est une parodie, écrit-il sur change.org. Il détruit complètement l'héritage de Luke Skywalker et des Jedi. Il détruit les raisons même pour lesquelles, nous les fans, nous aimions Star Wars".

"Une gifle à la figure des fans"

Certains des fans pointent donc du doigt Rian Johnson, qui a eu la difficile de tâche de reprendre le bébé après J. J. Abrams et son épisode VII, et de s'inscrire dans une saga sous haute surveillance.

D'autres accusent Disney, qui a racheté la franchise à George Lucas en 2014. Et si Rotten Tomatoes lui attribue un très flatteur 92% de satisfaction, le film ne recueille que 53% d'avis positifs de la part du public. Sur les réseaux sociaux, ça s'écharpe aussi joyeusement. Entre ceux qui estiment que le film est une "gifle à la figure de Star Wars et tous ceux qui l'aiment tant" et les autres qui ont adoré. Mais les fans déçus sont largement plus virulents et inspirés que les autres.

L'épisode IX, repris en main par J. J. Abrams et en salles en 2019, les réconciliera-t-il avec la saga tant aimée?

Magali Rangin