BFMTV

Mort de Richard Williams, directeur de l'animation de Qui veut la peau de Roger Rabbit?

Richard Williams en 2013, lors d'une soirée en son honneur à l'Académie des arts et des sciences du cinéma en Californie

Richard Williams en 2013, lors d'une soirée en son honneur à l'Académie des arts et des sciences du cinéma en Californie - Valérie Macon - Getty Images North America - AFP

La famille de Richard Williams a annoncé la mort du dessinateur vendredi. Il était atteint d'un cancer.

Richard Williams, animateur anglo-canadien, est mort vendredi à l'âge de 86 ans à son domicile de Bristol. Sa famille l'a annoncé à la BBC, ajoutant qu'il souffrait d'un cancer. Il est notamment connu pour son travail sur Qui veut la peau de Roger Rabbit?, film culte de Robert Zemeckis sorti en 1988.

Richard Williams était directeur de l'animation sur ce long-métrage Disney, adapté d'un roman de Gary K. Wolf, qui mêlait dessin-animé et prises de vue réelles. Roger Rabbit est un lapin animé, star de cinéma. Un détective privé (Robert Hoskins) est engagé afin de savoir si sa femme le trompe. Roger et Jessica Rabbit figurent aujourd'hui parmi les figures les plus marquantes de l'animation américaine. Le film lui avait valu deux Oscars et un Bafta en 1989.

Nombreuses récompenses

Né en 1933 à Toronto, il a déménagé au Royaume-Uni dans les années 1950. Au cours de sa carrière, il a travaillé sur les séquences animées de nombreux longs-métrages, notamment Le Retour de la Panthère rose et Quand la Panthère rose s'emmêle. Il a également réalisé plusieurs films d'animation, comme Le Voleur et le cordonnier en 1993. Enfin, il a produit plusieurs films et travaillé comme scénariste et comme doubleur.

Selon la BBC, Richard Williams a reçu trois Oscars et trois Baftas au cours de sa vie. Natasha Sutton Williams, l'une de ses six enfants, se souvient de lui comme d'une "source d'inspiration pour tous ceux qui l'ont rencontré":

"Une personne incroyablement généreuse et chaleureuse qui souhaitait vraiment en apprendre plus sur le monde", décrit-elle.
Benjamin Pierret