BFMTV

Mort de l'acteur japonais Haruo Nakajima, premier interprète de Godzilla

Le premier Godzilla

Le premier Godzilla - Toho

Dans les années 1950 et 1960, Haruo Nakajima a joué à treize reprises le célèbre monstre japonais, avant de prendre sa retraite.

De 1954 à 1972, le japonais Haruo Nakajima a été l'un des acteurs les plus populaires du monde. Pourtant, durant ces seize ans, personne, ou presque, n'a vu son véritable visage. Et pour cause: il jouait, dissimulé dans un costume, Godzilla, le célèbre monstre du cinéma japonais. Haruo Nakajima est mort ce lundi 7 août, rapporte le site Bloody Disgusting. Il avait 88 ans.

En mars dernier, l'acteur a retracé sa carrière pour la chaîne YouTube Great Big Story. Dans cette vidéo d'une durée de 3 minutes et trente secondes, il a raconté la manière dont il avait été choisi pour endosser le costume de latex de Godzilla. Acteur cascadeur, il s'était fait connaître en apparaissant dans L'Aigle du Pacifique (1953) et Les Sept Samouraïs d'Akira Kurosawa (1954). C'est parce qu'il était considéré comme un acteur "intrépide" qu'il fut choisi pour jouer Godzilla, monstre né du traumatisme japonais de la bombe atomique.

Le costume de Godzilla pesait 100 kilos

Haruo Nakajima raconte également que pour jouer Godzilla, il a dû étudier comment se déplaçaient les éléphants et les gorilles. Porter le costume du monstre, sur le tournage du premier film de la saga, relevait de l'exploit. Selon ses dires, comme la production n'avait pas de caoutchouc, la tenue de Godzilla a été conçue en béton prêt à l'emploi et pesait 100 kilos!

Entre 1954 et 1972, Haruo Nakajima a joué à treize reprises le rôle de Godzilla. Il a aussi joué en 1967 King Kong dans une production nippo-américaine, La Revanche de King Kong. Son témoignage évoque une manière presque révolue de faire du cinéma: à l'exception de la version livre du Livre de la Jungle et des films avec Andy Serkis, qui privilégient la motion capture, la plupart des monstres de cinéma sont aujourd'hui créés numériquement.

Jérôme Lachasse