BFMTV

Mort de Danielle Darrieux: l'Elysée salue une "icône essentielle et discrète" qui "savait tout jouer"

Danielle Darrieux dans "Oscar et la Dame Rose" en février 2003 à Paris

Danielle Darrieux dans "Oscar et la Dame Rose" en février 2003 à Paris - Eric Feferberg - AFP

Danielle Darrieux s'est éteinte à 100 ans mardi dans son domicile de l'Eure. Ce jeudi soir, quelques heures après l'annonce officielle de sa mort, l'Elysée a exprimé ses condoléances et a retracé sa carrière.

L'Elysée a publié jeudi soir un communiqué pour exprimer ses condoléances après la disparition de la grande comédienne Danielle Darrieux, morte à l'âge de cent ans mardi. Le texte débute en célébrant le talent de l'actrice: "Danielle Darrieux savait tout jouer. Sa carrière s’étendit sur huit décennies, de 1931 à 2010. Si son talent illumine plus de 100 films, c’est que le cinéma français a très tôt adopté cette jeune fille, orpheline de père à 7 ans."

Un legs immense 

Pour la présidence de la République, sa réussite artistique laisse un legs immense au cinéma français:

"Avec son jeu sobre, sa légèreté de ton, son refus de la grandiloquence mélodramatique, elle a proposé aux femmes de son temps un style entièrement neuf. (...) Elle aura su traverser les registres et les époques, prêtant son visage et sa voix à des mouvements apparemment inconciliables comme le film musical des années 30, le cinéma de la « qualité française » ou la Nouvelle Vague. Ses rôles ont marqué toute l’histoire du cinéma français. C’est une icône essentielle et discrète qui nous quitte."

En conclusion, Emmanuel Macron et son épouse formulent leurs condoléances: "Le Président de la République et son épouse présentent à sa famille, à ses amis, au monde du cinéma et du théâtre, leurs sincères condoléances."

Robin Verner