BFMTV

Les 10 pires films adaptés de l'univers DC Comics

Green Lantern, Catwoman et Batman Forever

Green Lantern, Catwoman et Batman Forever - Warner Bros

De Catwoman à Batman Forever en passant par Green Lantern, quels films DC Comics ont la pire réputation? Tour d'horizon des plus mauvaises adaptations sur grand écran, selon les critiques.

Alors que Batman v Superman peine à séduire le public au point de mettre un sacré coup au moral à Ben Affleck, le site américain The Hollywood Reporter a établi un classement de tous les films DC Comics, basé sur les critiques à leur sujet. Et si Batman: The Dark Knight, encensé, domine ce top, d'autres sont loin d'avoir reçu un aussi bon accueil. Zoom sur les dix plus mauvais de tous.

1 - Steel 

Sorti en 1997 et réalisé par Kenneth Johnson, le film raconte l'histoire d'un ingénieur en armement qui se pare d'une armure d'acier pour combattre les méchants. Véritable échec commercial, il récolte 88% d'avis négatifs sur le site de critiques cinéma Rotten Tomatoes.

2- Jonah Hex

Réalisé par et sorti en 2010, Jonah Hex est un terrible flop dès son premier week-end en salles aux Etats-Unis. Les Razzie Awards, qui récompensent ce que l'industrie du cinéma a produit de plus mauvais au cours de l'année, lui remettent le prix de la pire actrice pour Megan Fox ainsi que celui du pire couple à l'écran. En France, le film sort directement en DVD.

3- Catwoman

En 2004, Halle Berry incarne Catwoman dans le film éponyme réalisé par Roger Ebert. Un véritable carnage. Le long-métrage se fait descendre en flèches par les critiques et récoltera quatre Razzie Awards, dont le pire film, le pire réalisateur, le pire scénario et la pire actrice.

4- La Créature du lagon: Le Retour

En 1989 sort la suite d'un premier film signé Wes Craven, La Créature du marais. Ce nouveau volet, estampillé "nanar par excellence" par la critique, est aujourd'hui quasiment tombé dans l'oubli. Il aura tout de même permis à Heather Locklear, future star de la série Melrose Place, à remporter un Razzie Awards pour sa "performance".

The Return of Swamp Thing
The Return of Swamp Thing © DC Comics

5- Superman IV 

Sorti en 1987, Superman IV aurait pu être une réussite... si son budget n'avait pas été coupé de moitié et 44 minutes supprimées au cours du montage. Les effets spéciaux de mauvaise qualité et les incohérences scénaristiques ont eu raison du film, véritable échec qui a tué dans l'oeuf le projet d'une suite.

Superman IV: The Quest for Peace
Superman IV: The Quest for Peace © DC Comics

6 - Superman III

Juste avant, le troisième volet des aventures cinématographiques de Superman, sorti en 1983, a reçu bien plus de critiques que de compliments. L'acteur Christopher Reeve, qui y incarnait le super-héros à la cape, admettra lui-même dans son autobiographie Vivre:

"Le résultat fut une comédie pour Richard Pryor plus qu’un vrai Superman (…) Je regrettais Richard Donner et le travail que nous avions fait deux ans plus tôt".

7- Batman & Robin

Considéré à ce jour comme le plus mauvais des films de la saga Batman et comme le 55e pire film de tous les temps par Allociné, Batman & Robin, sorti en 1997, fut une véritable déception pour les fans du personnages, en raison notamment de l'esthétique pop et de la surenchère presque parodique du jeu d'acteurs. Nommé pas moins de onze fois aux Razzie Awards, la déception fut telle pour Warner Bros qu'il faudra attendre 2005 avant de revoir le super-héros au cinéma, dans Batman Begins.

L'affiche de Batman & Robin
L'affiche de Batman & Robin © Warner Bros

8- Batman Forever 

En 1995, Warner Bros, qui cherche à rendre Batman moins sombre et à en faire un divertissement familial, remplace le réalisateur des deux volets précédents Tim Burton par Joel Schumacher et l'interprète de Batman Michel Keaton par Val Kimer. Mauvaise pioche: les deux hommes ne s'entendent pas (le cinéaste finira par traiter l'acteur de "psychopathe") et le film est très mal accueilli par le public.

9- The Losers 

Directement sorti en DVD en France (avec les doublages... canadiens), The Losers (2010) raconte l'histoire d'une équipe d'opérations clandestines dont les membres, après avoir été trahis et laissés pour mort, s'en prennent à ceux qui les ont piégés. Le ton, "bien plus grand guignolesque et bouffon que son homologue papier" comme le décrit Cloneweb, ne séduit ni les adeptes du comic dont il est issu, ni ceux qui n'en avaient jamais entendu parler, avant de tomber dans l'indifférence générale. 

The Losers
The Losers © Warner Bros

10- Green Lantern

Le film sorti en 2011 essuiera des critiques acides. L'Express déplore un long-métrage "abrutissant" et Le Parisien un acteur principal "au charisme d'endive" tandis que le New York Magazine déclare tout simplement que "Green Lantern est mauvais". Une erreur de parcours dans la carrière de Ryan Reynolds, qui prendra sa revanche en lançant quelques pics à ce mauvais rôle sous le costume d'un autre super-héros, Deadpool, de l'écurie Marvel, qu'il incarnera en 2016.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV