BFMTV

Gene Wilder, géant de la comédie américaine, est mort à 83 ans

Gene Wilder, le 13 février 2010.

Gene Wilder, le 13 février 2010. - Frederick M. Brown - Getty Images - AFP

Le géant de la comédie américaine s'est éteint à l'âge de 83 ans.

L'acteur américain Gene Wilder, inoubliable interprète de "Willy Wonka" et pilier des comédies débridées de Mel Brooks, est décédé lundi à l'âge de 83 ans.

Gene Wilder, dont le nez proéminent, la chevelure bouclée abondante et de grands yeux bleu écarquillés rendaient son visage reconnaissable entre tous, est décédé des suites de la maladie d'Alzheimer à Stamford dans le Connecticut, a annoncé son neveu Jordan Walker-Pearlman, réalisateur.

Dans un communiqué, il a précisé que son oncle souffrait de cette pathologie depuis trois ans et avait "fait le choix de garder le secret". Cette décision "n'était pas de la vanité", a-t-il assuré, mais il l'a prise pour "protéger" le sourire des enfants qui le croisaient en évitant qu'un adulte ne mentionne sa maladie.

"Il ne pouvait supporter l'idée d'un sourire de moins dans le monde", a poursuivi Jordan Walker-Pearlman.

Il a raconté que lorsque son oncle a poussé son dernier soupir, s'est élevée dans la pièce l'une de ses chansons préférées: "Somewhere over the rainbow", interprétée par Ella Fitzgerald, qu'il a rencontrée. La liste de musique était aléatoire, a-t-il précisé.

Une renommée internationale grâce au rôle de Willy Wonka

Gene Wilder avait été nommé deux fois aux Oscars pour son rôle dans Les Producteurs (1968) et pour avoir co-écrit le scénario de la parodie hilarante du film d'horreur à la mode des années 1930 Frankenstein Junior (1974), deux films de Mel Brooks dont il était un acteur fétiche. 

Sa prestation dans Le shérif est en prison (1974), également réalisé par Mel Brooks, avait été particulièrement saluée et le film avait rencontré un vif succès au box-office. Cette satire du far-west et du racisme au quotidien dans laquelle le héros est un shérif noir est truffée de gags et fait souvent partie des listes des dix meilleures comédies de tous les temps dressées par des critiques.

"Gene Wilder - L'un des vrais grands talents de notre époque. Il a gratifié de sa magie tous les films que nous avons faits et il m'a gratifié de son amitié", a tweeté Mel Brooks, après l'annonce du décès. 

Les deux hommes avaient été présentés par Anne Bancroft, co-star de Wilder à Broadway dans les années 1960 et qui a épousé Mel Brooks par la suite. Lors de cette rencontre, le réalisateur avait montré à Gene Wilder un scénario non finalisé intitulé Printemps pour Hitler, devenu ensuite Les Producteurs.

Mais il a acquis une renommée internationale grâce à son incarnation de l'excentrique propriétaire d'usine Willy Wonka dans une adaptation de 1971 du roman de Roald Dahl Charlie et la chocolaterie (1964).

V.R. avec AFP