BFMTV

Christopher Nolan critique la décision de Warner Bros de sortir les films en streaming en même temps qu'au cinéma

Christopher Nolan sur le tournage d'Interstellar

Christopher Nolan sur le tournage d'Interstellar - Copyright Warner Bros.

Le cinéaste s'est dit "stupéfait" de cette décision. Il reproche notamment aux studios Warner Bros de n'avoir prévenu personne.

Christopher Nolan, "stupéfait" par la décision de Warner Bros. Pour limiter l'impact de la pandémie de coronavirus sur leur activité, les studios américains ont décidé la semaine dernière que tous leurs films prévus en 2021 aux Etats-Unis, dont les très attendus Matrix 4 et Dune, seraient diffusés sur leur plateforme de vidéo à la demande HBO Max en parallèle de leur sortie en salles. Un choix que critique vivement le réalisateur de Tenet, qui dit avoir été surpris.

"Cela m'a laissé stupéfait", a déclaré Christopher Nolan dans un entretien avec Entertainment Tonight, publié lundi. "Surtout la manière dont ils ont fait ça. S'il y a une telle controverse à ce sujet, c'est parce qu’ils n’en ont parlé à personne. En 2021, ils ont avec eux certains des meilleurs cinéastes au monde, ils ont certaines des plus grandes stars du monde qui ont travaillé pendant des années, dans certains cas, sur ces projets qu'ils portent dans leur coeur, qui sont censés être des expériences pour le grand écran. Ces films sont censés être proposés au plus grand public possible... et maintenant, ils sont utilisés pour un nouveau service de streaming, sans aucune consultation".

"S'il y a une telle controverse à ce sujet, c'est parce qu’ils n’en ont parlé à personne", a estimé le cinéaste. "C’est très, très, très désordonné. Un vrai appât du gain et un gros changement. Ouais, ce n’est pas comme ça qu’on traite les cinéastes, les stars et les gens qui ont donné beaucoup d'eux-mêmes pour ces projets. Ils méritaient d’être consultés et qu'on leur dise ce qui allait arriver à leur travail".

"Le pire service de streaming"

Très remonté, Christopher Nolan en a rajouté une couche dans une déclaration publiée par le Hollywood Reporter. Il y assure que "certains des plus grands cinéastes de notre industrie et d'importantes stars de cinéma se sont couchés la veille en pendant qu’ils travaillaient pour le plus grand studio de cinéma, et se sont réveillés pour découvrir qu’ils travaillaient pour le pire service de streaming".

"Les studios Warner Bros. avaient une plateforme incroyable pour proposer le travail d’un cinéaste partout, dans les théâtres et dans les foyers, et ils la démantèlent en ce moment même. Ils ne comprennent même pas ce qu’ils perdent. Leur décision n’a aucun sens économique", a estimé le réalisateur.

La décision de Warner Bros devrait concerner au moins 17 titres l'an prochain, parmi lesquels un "préquel" inspiré par la série Sopranos, une suite au film de super-héros DC Suicide Squad, Matrix 4, suite de la saga pour laquelle Keanu Reeves va reprendre son rôle de Neo, ou encore Dune, nouvelle adaptation du légendaire roman de science-fiction, réalisé par Denis Villeneuve, et avec Timothée Chalamet dans le rôle du héros Paul Atréides.

Nawal Bonnefoy