BFMTV

Chris Brown libéré après versement d'une caution de 250.000 dollars

Chris Brown sur scène lors d'un concert à Port-au-Prince en juin 2014

Chris Brown sur scène lors d'un concert à Port-au-Prince en juin 2014 - Hector Retamal - AFP

Le chanteur américain de R&B, arrêté mardi, a été relâché dans la soirée contre une caution de 250.000 dollars.

Quelques heures seulement après son arrestation pour une suspicion de faits de violence avec une arme, Chris Brown est à nouveau libre. Le département du shérif du comté de Los Angeles a fait savoir que le chanteur avait été libéré après le versement d'une caution de 250.000 dollars.

A la suite de cette annonce, Mark Geragos, avocat de Chris Brown, a confirmé l'information sur Twitter et donné des nouvelles de son client: "Merci à tous pour votre soutien et vos pensées positives. Chris est dehors et va bien. Les allégations contre lui sont manifestement fausses."

Suspecté d'agression avec une arme létale

Ce mardi, le chanteur américain de R&B, connu pour ses nombreux démêlés avec la justice, avait été arrêté, suspecté d'agression avec une arme létale, selon la police de Los Angeles. Celle-ci avait perquisitionné plus tôt dans la journée son domicile de Tarzana, dans l'agglomération de Los Angeles, à la suite d'un appel d'urgence dans la nuit de lundi à mardi. D'après plusieurs médias américains, la femme qui a appelé aurait déclaré que Chris Brown avait pointé vers elle une arme à feu.

Dans la matinée, après avoir refusé dans un premier temps l'entrée de la police chez lui sans mandat de perquisition, Chris Brown avait publié des vidéos sur Instagram dans lesquelles il traçait un parallèle entre lui et le mouvement Black Lives Matter, qui dénonce les violences policières contre les Noirs.

F.M.