BFM Paris

Paris: les élus écologistes demandent un moratoire avant le déploiement de la 5G

INFO BFM PARIS. Inquiets des éventuelles conséquences sanitaires et environnementales du nouveau réseau, les écologistes souhaitent organiser un débat démocratique sur la question.

Le déploiement de la 5G en France continue d'alimenter les débats. Alors que l'attribution des fréquences est prévue à la fin du mois, près de 70 élus de gauche, inquiets de potentielles conséquences sanitaires et environnementales, demandent la réalisation d'une étude d'impact. Ce mercredi, c'est au tour des élus écologistes du Conseil de Paris d'appuyer cette demande et d'appeler la Ville à "prendre position sur un moratoire immédiat concernant le déploiement de la 5G".

"Il s’agit là de notre responsabilité en tant qu’écologistes de porter le principe de précaution et de vigilance pour les Parisien•ne•s, écrivent-ils dans un communiqué. Les écologistes souhaitent ainsi "organiser un débat démocratique à Paris et dans la métropole sur la 5G" avant tout déploiement.

La bascule vers la nouvelle génération de téléphonie mobile doit renforcer le débit Internet. Mais différentes voix s'élèvent, craignant que les ondes déployées puissent avoir un impact sur la santé - notamment générer des cancers -, et alertent sur un possible bond de la consommation d'énergie.

"La 5G va faire exploser les compteurs"

Pour les écologistes parisiens, "le déploiement de la 5G est incompatible avec l'Accord de Paris et la neutralité carbone en 2050 voulue par la Ville de Paris". Ils estiment ainsi que la "révision de la charte parisienne de la téléphonie relative à la 5G ne doit être engagée qu'une fois les études publiées et soumises au débat démocratique.

"Le problème est avant tout écologique, en terme de consommation énergétique, de matières, de reccources, la 5G va faire exploser les compteurs", a ainsi déclaré sur BFM Paris mercredi matin Émile Meunier, conseiller EELV de la capitale.

"Les écologistes porteront dès la semaine prochaine des vœux en ce sens au sein des conseils d’arrondissements puis au Conseil de Paris", assure l'ensemble des élus dans leur communiqué.

"La France va prendre le tournant de la 5G"

Alors que le débat fait rage, Emmanuel Macron a assuré lundi que "la France (allait) prendre le tournant de la 5G". "On va expliquer, débattre, lever les doutes, tordre le cou à toutes les fausses idées", a insisté le chef de l'État, ironisant sur ceux qui préfèreraient "le modèle Amish" et le "retour à la lampe à huile".

Des propos qui n'ont pas rassuré les écologistes. Ils dénoncent la volonté d'Emmanuel Macron "de privilégier coûte que coûte la rentabilité économique au détriment de l'environnement et des enjeux de santé".

Barthélémy Bolo avec Florian Bouhot