BFM Paris Île-de-France
Paris Île-de-France

Paris: le stationnement des deux-roues motorisés devient payant à partir du 1er septembre

La ville de Paris a détaillé ce mardi le calendrier et les modalités du stationnement payant pour les deux-roues motorisées thermiques. La mise en place se fera dès le 1er septembre prochain.

Les conducteurs de motos et scooters thermiques vont devoir prendre de nouvelles habitudes. Dès le 1er septembre, la ville de Paris rend leur stationnement dans la rue payant, a confirmé ce mardi, au cours d'une conférence de presse, l'adjoint au maire de Paris en charge des mobilités, David Belliard.

"L’espace public parisien étant extrêmement contraint et sollicité, la ville de Paris a décidé d’en finir avec la gratuité du stationnement pour les deux-roues motorisés qui ne se justifiait plus", explique la municipalité dans un communiqué.

Il s'agit également d'une "mesure d’équité vis-à-vis des automobilistes" souligne la ville de Paris. Le stationnement payant ne concernera que les scooters et les motos qui roulent à l'essence ou au diesel. Les deux-roues motorisés électriques ne seront pas concernés par cette nouvelle disposition.

Des tarifs divisés par deux

Les usagers de motos et scooters devront s'acquitter de tarifs divisés par deux par rapport à ceux appliqués pour les automobilistes. L'achat de ticket se fait également sur les horodateurs ou sur les applications mobiles dédiées (PayByPhone, ParkNow ou Flowbird).

Pour un visiteur, il faudra ainsi compter 3€ de l'heure en zone 1 (de Paris centre au 11e arrondissement) et 2€ de l'heure en zone 2 (du 12e au 20e et au bois).

Pour les résidents parisiens, il est possible de demander dès à présent le droit de stationnement par courrier ou sur le site de la ville. Attention, celui-ci n'est pas cumulable avec un droit déjà accordé pour une voiture.

"Seul un droit résident est délivré par personne. Il n’est donc pas possible de cumuler un droit de stationnement résident pour une voiture et un 2RM [deux-roues motorisés, ndlr]", alerte la ville de Paris.

Le détail des prix

Pour les résidents, l'abonnement s'élève à 45€ pour trois ans ou 22,50€ pour un an renouvelable permettant la prise de tickets de stationnement journaliers pour 75 centimes d'euros dans les quartiers à proximité du domicile.

Pour les professionnels ayant une activité principalement mobile (domiciliés à Paris, en petite et grande couronne): abonnement à 120€ par an permettant la prise de tickets de stationnement pour 7h maximum à 25 centimes d'euros de l’heure.

Pour les entreprises domiciliées à Paris dont l’activité est principalement sédentaire (y compris les professionnels de santé exerçant une activité libérale): abonnement à 22,50€ par an, renouvelable, permettant la prise de tickets de stationnement journaliers pour 75 centimes d'euros dans les quartiers à proximité de l’établissement.

Pour les professionnels du soin à domicile: abonnement gratuit d’un an, renouvelable, permettant la prise de tickets journaliers gratuits sous réserve d’effectuer au moins 100 visites à domicile chaque année.

37,50 euros d'amende

Comme pour les voitures, le stationnement des deux-roues motorisés sera contrôlé par des opérateurs privés. Ils seront réalisés "par des agents à pied", précise la ville de Paris.

Un usager de deux-roues motorisés qui ne serait pas en règle risque de se voir infliger un Forfait post-stationnement de 37,50 euros en zone 1 et 25 euros en zone 2. Là aussi, le montant est divisé par deux par rapport aux automobilistes.

Amaury Tremblay