BFM Business
2 roues

Quelles subventions pour acheter un scooter ou une moto électrique?

Le prix des scooters et motos électriques baissent avec la demande qui augmente, mais la facture peut encore s'alléger avec des aides d'Etat ou des subventions locales.

Avec l'annonce du stationnement payant pour les deux-roues thermiques dans plusieurs villes de France, notamment Paris, et la hausse du prix du carburant, les scooters et motos électriques deviennent de plus en plus nombreux. En 2021, les ventes ont globalement explosé. Celles des modèles équivalant à 50 cc ont grimpé de 90% et celles des équivalants 125 cc de 35%.

Après la ruée sur les vélos électriques, ce sont donc ces engins que les urbains cherchent à acquérir pour se déplacer rapidement et sans trop dépenser. Et comme pour les autres véhicules, des aides du gouvernement et des collectivités locales permettent d'alléger la facture d'achat ou de location pour une durée d'au moins deux ans.

900 euros maximum

Pour bénéficier du "bonus écologique" de l'Etat, la première condition repose sur la batterie qui doit être au lithium-ion. Les batteries au plomb, jugées trop polluantes, ne sont pas éligibles aux aides.

Autre point important, les aides ne concernent que les modèles neufs. Ceux d'occasions, même vendus par un professionnel, ne permettent pas de prétendre à une subvention. Par contre, cette aide est sans condition de ressources.

Pour les engins dont la puissance est supérieure ou égale à 2 kW, le bonus écologique peut atteindre un montant maximum de 900 euros avec un minimum de 100 euros pour une puissance de 2 kW. Le calcul est simple, il correspond à 250 euros par kWh d’énergie embarquée dans la batterie, mais sans dépasser 27% du coût d’acquisition du véhicule. Le montant pourra être déduit par le vendeur ou l'acheteur en fera la demande dans les six mois suivant l'achat.

A ce montant, peuvent s'ajouter les aides locales. A Paris, pour les résidents, le montant peut atteindre 400 euros, soit un total de 1300 euros quand elle est cumulée au bonus. Il est même possible d'obtenir jusqu'à 1100 euros supplémentaires de réduction. Il faudra alors obligatoirement mettre à la casse son vieux deux-roues et non le céder même gratuitement.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco