BFM Paris

Meudon: des tags racistes découverts sur plusieurs édifices de la ville, la mairie porte plainte

Le maire de Meudon Denis Larghero a annoncé que la mairie avait porté plainte à la suite de la découverte d'inscriptions racistes mardi sur les murs de plusieurs bâtiments.

Des inscriptions racistes ont été découvertes mardi sur les murs de plusieurs édifices de la ville de Meudon, dans les Hauts-de-Seine. "Stop à l'invasion négro-maghrébine", pouvait-on lire sur le mur de la gare ou encore sur celui d'une école privée.

Ces tags xénophobes - six au total - découverts par des habitants un peu partout dans la ville ont rapidement été signalés à la mairie et ont été nettoyés le jour même. Le maire UDI de Meudon, Denis Larghero, a dénoncé ces inscriptions racistes et a assuré avoir porté plainte.

"Nous condamnons absolument ces tags (...) Nous ne pouvons tolérer de tels messages dans l'espace public. Nous espérons qu'ils ne réapparaîtront plus sur les murs de notre ville. C'est un événement tout à fait exceptionnel que nous n'avons jamais connu", assure-t-il au micro de BFM Paris. "Nous allons faire le nécessaire pour qu'il ne se reproduisent plus."

L'enquête a été confiée au commissariat de la ville. Elle se basera sur les caméras de vidéosurveillance situées dans les endroits où les tags ont été retrouvés.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions